- PUBLICITÉ -

Photo Benoit Bilodeau - Pauline Huot et sa famille ont vécu l’expropriation de Mirabel il y a 50 ans.

Expropriation de Mirabel: La pièce de théâtre Vents contraires pour clore les activités du cinquantenaire

À titre de dernière activité du 50e anniversaire, le Comité de commémoration de l’expropriation de Mirabel invite la population à assister à la pièce de théâtre Vents contraires créée spécialement pour souligner ce pan de l’histoire en 1969. Les trois représentations auront lieu du 27 au 29 mars à la salle paroissiale de Sainte-Scholastique.

La production est l’oeuvre originale du Théâtre du Mitan, une troupe de théâtre sociocommunautaire existant depuis plus de 30 ans. La pièce sera lue et et interprétée par six comédiens dont les personnages sont inspirés de l’histoire de l’expropriation.

Depuis ses débuts, le Théâtre du Mitan présente des spectacles d’éducation et de sensibilisation étant en lien avec des préoccupations citoyennes. Dans cette optique, la troupe s’est intéressée à l’histoire de l’expropriation et à ses effets dans la communauté. Pour faciliter la rédaction de la pièce, l’auteur a rencontré une vingtaine de personnes, de tout âge, ayant vécu l’expropriation de près ou de loin, afin d’obtenir leur vision des événements.

Trois représentations

Cette pièce de théâtre s’adresse à toute personne désireuse de comprendre davantage l’histoire de l’expropriation, les impacts sur la population et le vécu des familles touchées. Pour chacune des représentations, 120 places sont disponibles. Des consommations seront disponibles sur place ainsi que la vente de l’album-souvenir lancé par le comité. Les représentations ont lieu:

Vendredi 27 mars à 19 h 30

Samedi 28 mars à 19 h 30

Dimanche 29 mars à 14 h

Des billets sont disponibles au prix régulier de 10 $ ou de 5 $ pour les étudiants. Prendre note que la pièce s’adresse à un public de 14 ans et plus. Les intéressés pourront se procurer des billets en joignant les organisateurs par courriel à: (commemorationmirabel@gmail.com).

Cette initiative s’inscrit en continuité avec les objectifs poursuivis par le Comité depuis ses débuts, soit la volonté de sensibiliser la population à l’expropriation vécue à Mirabel et de faire connaître aux jeunes cette histoire où les expropriés ont fait valoir leurs droits.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top