- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Françoise Drapeau-Monette, fille d'expropriés, et Mélanie Joly, ministre du gouvernement du Canada, discutent brièvement en marge de ces cérémonies de commémoration.

Expropriation à Mirabel: on veut tourner la page, mais on veut aussi des excuses

C'était jour de commémoration, ce mercredi 27 mars 2019, dans le secteur de Sainte-Scholastique, à Mirabel, où plus d'une centaine de personnes ont souligné les 50 ans de l'expropriation de 97 000 acres de terres en vue de la construction d'un nouvel aéroport international. Et 50 ans plus tard, on a voulu se rappeler et rappeler le combat mené, tourner la page à ce triste chapitre qui a brisé plusieurs vies, mais on a aussi exigé du gouvernement du Canada des excuses.

L’ex-députée péquiste de Mirabel, Denise Beaudoin, qui a initié un projet de mémoire collective avec Françoise Drapeau-Monette et un groupe de bénévoles, s’est fait la voix, à la fin d’une cérémonie de commémoration qui a duré presque trois heures, de la centaine de personnes présentes dans la salle paroissiale pour demander ces excuses.

«L’heure est à la réconciliation, mais l’heure est aussi aux excuses», a-t-elle lancé sans animosité. Et personne dans la salle ne s’est objecté à cette requête.

Aussi, des descendants d’expropriés demandent à ce que l’on leur restitue les 850 acres qui restent encore à être rétrocédées de l’expropriation initiale de 1969. La ministre libérale du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a fait savoir que son gouvernement mène actuellement des consultations à ce sujet et a assuré de la volonté de son collègue Marc Garneau de compléter ce dossier.

Mme Joly en a aussi profité pour annoncer que le gouvernement du Canada lève toutes les clauses limitatives entourant la revente et l’utilisation de la maison Jean-Paul-Raymond qu’a achetée en 1989 pour 1 $ le syndicat de base de l’UPA de Sainte-Scholastique-Mirabel. Cette maison pourrait éventuellement accueillir le Centre d’Interprétation et de consultation sur l’expropriation que souhaite mettre sur pied Mmes Beaudoin et Drapeau-Monette, ainsi que leur groupe de bénévoles.

D’autres détails à venir…

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top