- PUBLICITÉ -

Environnement et mobilité: c’est maintenant, dit Marlene Cordato

À l’aube du scrutin du 7 novembre prochain, candidate à la mairie et cheffe du Ralliement des citoyens Boisbriand, Marlene Cordato croit que les enjeux liés à l’environnement et à la mobilité doivent être adressés maintenant et simultanément.
« Nous n’avons plus le loisir d’attendre. Il faut agir maintenant. Nos préoccupations à l’égard des changements climatiques sont grandissantes. C’est une bataille que je compte continuer à mener grâce à des gestes concrets et porteurs », déclare-t-elle.
Parmi ces gestes se trouve l’adoption d’un plan pour le climat à la fois ambitieux et réaliste qui permettra d’accroître les initiatives municipales et celles des citoyens pour favoriser la diminution des gaz à effet de serre tout en s’ajustant aux changements climatiques.
Mobilité active, collective et durable
▪ Poursuivre le virage déjà bien amorcé du remplacement du parc municipal par des véhicules électriques ;
▪ Offrir une subvention pour l’achat d’une borne de recharge électrique résidentielle ;
▪ Développer et sécuriser le réseau cyclable ;
▪ Développer une culture piétonne en offrant des circuits piétonniers sécuritaires en toute saison ;
▪ Soutenir des initiatives d’autopartage et de vélos en libre-service.
« Je suis moi-même un grand utilisateur du réseau des pistes cyclables et piétonnes. Je travaillerai à leur développement et leur amélioration », souligne le candidat dans le district 8 et responsable de la mobilité active, Olivier Morin Gauthier.
Par ailleurs, les revendications pour Boisbriand sont nombreuses : mise en place de navettes électriques vers les principales gares du réseau, implantation d’une gare au Faubourg, prolongement du REM de Laval jusqu’à Boisbriand, analyse d’un réseau de train sur l’autoroute 640, de Deux-Montagnes à Terrebonne, concrétisation des voies réservées sur les autoroutes 13, 15 et 640.
« J’ai participé à plusieurs rencontres et discussions autour de ces dossiers. Je les connais tous très bien et je m’engage à les reprendre rapidement », souligne Mme Cordato.
Consommation responsable, économie circulaire et réduction des matières résiduelles
Communiqué Pour diffusion immédiate
▪ Soutenir et encourager la réduction à la source et le réemploi ;
▪ Continuer les efforts pour la diminution du plastique à usage unique ; ▪ Bannir les sacs et les pailles en plastique.
« L’environnement est un dossier qui me passionne. Je compte notamment travailler sur la gestion de la réutilisation des ressources, ce qu’on appelle l’économie circulaire », indique le candidat dans le district 7, Jean-François Hecq.
Ville nourricière
▪ Création de la Fiducie agricole Boisbriand qui permettra d’offrir un accès à la terre à la relève agricole. Cette fondation sera soutenue par un fonds de développement de 1 M$ ;
▪ Adoption d’une règlementation visant l’aménagement de toits vert dans les secteurs industriels.
Biodiversité et milieux sensibles
▪ Inventorier la biodiversité et les milieux sensibles, et établir un plan de protection ;
▪ Établir un cadre d’aménagement du territoire pour les projets de développements afin qu’ils répondent aux besoins de logements pour tous, avec infrastructures piétonnes et cyclables, en plus de répondre aux exigences écoresponsables, incluant les espaces verts et les
aménagements paysagers.
▪ Exiger des aménagements de zone tampon pour tous les projets de développement, qu’ils soient
commerciaux ou industriels, en bordure d’une zone résidentielle.
Pour en savoir plus sur les engagements de l’équipe du Ralliement des citoyens de Boisbriand en matière
d’environnement et de mobilité, rendez-vous sur la page
Facebook :
https://www.facebook.com/Marlene21RDCB

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top