- PUBLICITÉ -
Environnement Canada installe un radar hyperpuissant à Blainville

Érigé à Blainville au sommet d’une tour haute de 28 mètres, le nouveau radar météorologique d’Environnement Canada permettra de donner des prévisions plus justes aux Canadiens.

Environnement Canada installe un radar hyperpuissant à Blainville

Une première au Québec

En service depuis le 1er octobre, le nouveau radar météorologique d’Environnement Canada, érigé à Blainville, au sommet d’une tour haute de 28 mètres, permettra aux Canadiens d’obtenir des conditions météo comme jamais auparavant.

En service depuis le 1er octobre, le nouveau radar météorologique d’Environnement Canada, érigé à Blainville, au sommet d’une tour haute de 28 mètres, permettra aux Canadiens d’obtenir des conditions météo comme jamais auparavant.

Jeudi, c’était jour de visite de ce premier radar installé au Québec. Cet investissement s’inscrit dans cette volonté du gouvernement du Canada de moderniser son réseau de radars. D’ici 5 ans, ce dernier compte remplacer ses 31 radars au pays, au coût de quelque 200 M$.

Le remplacement de trois autres radars météorologiques au Canada est également prévu en 2018, après quoi sept radars seront remplacés chaque année jusqu’à la fin du projet, en 2023.

Tel qu’indiqué lors de cette visite des lieux, les radars météorologiques sont le principal outil utilisé par les météorologues pour produire des prévisions à court terme, de temps violent, comme les orages, les tornades, les épisodes de verglas ou les blizzards.

Dotés d’une technologie ultramoderne, les nouveaux radars communiqueront des mises à jour plus fréquentes et disposeront d’une plus grande portée de détection des tornades, ce qui donnera plus de temps aux Canadiens pour se mettre à l’abri.

«L’installation d’un nouveau radar météorologique de pointe plus puissant à Blainville permettra aux personnes qui se trouvent dans la région de Montréal de bénéficier d’avertissements de temps violent d’une plus grande précision qui seront communiqués plus tôt en cas de conditions météorologiques menaçantes» , a-t-on mentionné.

Des caractéristiques impressionnantes

Avant la mise en fonction du radar de Blainville, c’est à celui de Sainte-Anne-de-Bellevue que se fiaient les météorologues d’Environnement Canada pour énoncer leurs prévisions. L’antenne du radar de Blainville s’élève à 9,15 mètres comparativement à 6,1 pour celui de Sainte-Anne-de-Bellevue, ce qui permet d’en augmenter la portée de 250 à 300 kilomètres.

On dit des nouveaux appareils dont la structure qui les supporte fait plus de 40 mètres, qu’ils utilisent par ailleurs une technologie qui présente une sensibilité améliorée à l’égard du vent violent en hiver.

«Alors que notre climat se transforme, a conclu Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, de plus en plus de phénomènes météorologiques extrêmes se produisent partout au pays. Voilà pourquoi nous avons pris des mesures et avons investi dans de nouvelles technologies pour préserver la sécurité de tous les Canadiens. Ce nouveau radar météorologique à Blainville nous permettra de continuer à communiquer des prévisions et des avertissements météorologiques exacts et opportuns afin que les Canadiens disposent d’un meilleur délai pour se protéger contre les répercussions des épisodes de temps violent.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top