- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Entente avec les CPE du Québec

En janvier, le Conseil québécois des services de garde éducatifs à l’enfance (CQSGEE) a annoncé avoir conclu une entente de principe sur le mode de financement 2016-2017 des services de garde, complétant positivement la période intensive de négociations avec le ministère de la Famille.

« Nous avons fait le pari de la négociation et nous sommes très satisfaits de l’issue de cette démarche », commente Francine Lessard, vice-présidente exécutive et directrice générale du CQSGEE. « L’entente conclue est efficiente, équitable et viable. Elle jette les bases d’un véritable remaniement du mode de financement des services de garde », dit Mme Lessard.

Des ajouts importants pour les familles du Québec

L’entente 2016-2017 est regroupée sous quatre enveloppes distinctes et plusieurs allocations supplémentaires qui permettent de bien définir chaque poste budgétaire, afin d’allouer les ressources de la manière la plus efficiente qui soit. Le CQSGEE a consenti à un effort supplémentaire de l’ordre de 14 M $ qui s’ajoutent à la reconduction de l’enveloppe financière globale consentie pour les CPE en 2015-2016.

– Nouvel investissement (2 M $) permettant le développement de la garde atypique

– 11 M $ maintenus pour les milieux défavorisés

– 45,2 M $ d’investissements maintenus pour les services de garde subventionnés afin d’accueillir les enfants ayant des besoins particuliers (ce montant peut être augmenté selon la demande)

– Nouvel investissement (12 M $) lié au développement de l’approche éducative

– Le développement de programmes de formation visant l’amélioration continue de l’action éducative

– 5.7 M $ afin de faciliter la garde à temps partiel (4 jours ou moins par semaine)

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top