- PUBLICITÉ -

(Photo Facebook) Elizabeth Hosking, à Buttermilk Mountain, Aspen-Snowmass, lors de la Coupe du monde 2021.

Elizabeth Hosking devient la porte-parole du Centre Oméga

Le Centre Oméga, situé à Blainville, se réjouit de son association avec Elizabeth Hosking, une jeune athlète habitant les Laurentides et qui représente pour cet organisme un modèle de persévérance.

Âgée de 19 ans seulement, Elizabeth Hosking pratique la planche à neige depuis 12 ans et rêve d’une médaille olympique depuis qu’elle a 10 ans. Dix ans, c’est d’ailleurs l’âge qu’elle avait lors de sa première participation à une compétition mondiale, la World Snowboard Tour en 2012. Depuis, son parcours est marqué par la persévérance, la ténacité et la discipline. Ces qualités la mènent en 2016 à remporter les titres nationaux junior et senior de slopestyle alors qu’elle se remet à peine d’une fracture des deux poignets et d’une opération.

Ce championnat du monde sénior lui ouvre la route pour une première coupe du monde en 2017. Elle n’a alors que 15 ans, très peu d’attentes, mais déborde de confiance. Elle impressionne alors toute la délégation en se hissant au sommet des concurrents canadiens de demi-lune, sa spécialité, hommes et femmes confondus, en terminant la compétition en 14e place. En 2018, Elizabeth Hosking était la plus jeune athlète de la délégation canadienne aux Jeux olympiques de PyeongChang. La voilà qui se rapproche de son rêve, surtout qu’elle a fait très bonne figure lors des dernières compétitions cette année en se classant 7e aux Championnats du monde et 5e à la Coupe du monde. Toujours première au Canada, elle prépare sa participation aux prochains Jeux olympiques.

Concilier sport et études

Pour Elizabeth, tout cet entraînement, toutes ces compétitions ne l’empêchent pas de poursuivre ses études. Elle a d’ailleurs réussi à compléter son 5e secondaire avec une moyenne générale plus qu’enviable, tout en participant aux Jeux olympiques et en s’impliquant dans sa communauté, entre autres comme ambassadrice du Club des petits déjeuners. Ce parcours hors du commun lui a valu de terminer l’année avec au cou la médaille du gouverneur remise par l’entremise de la Polyvalente Saint-Jérôme qu’elle fréquentait à l’époque, au volet sport-études. Elizabeth poursuit maintenant ses études en sciences pures au cégep à distance.

Une porte-parole inspirante

En devenant porte-parole du Centre de prévention du décrochage scolaire Oméga, Elizabeth Hosking poursuit son implication dans la communauté alors qu’elle soutient une cause qui lui tient à cœur: la réussite et la persévérance des jeunes. Cette implication l’amènera à s’adresser régulièrement aux jeunes par l’entremise de capsules qui seront diffusées sur les médias sociaux, mais aussi lors d’événements organisés par l’organisme au cours de l’année. D’ailleurs, la première capsule peut être visionnée dès cette semaine sur les pages Facebook et Instagram du Centre Oméga.

«C’est une fierté pour nous qu’Elizabeth ait accepté de s’impliquer comme porte-parole de notre organisme. Elle est jeune, pratique un sport qui impressionne les jeunes et les moins jeunes, mais surtout, elle maintient un rythme de vie sain et équilibré, bref c’est un modèle que les jeunes du Centre Oméga apprécieront. Ses messages les encourageront, même s’ils ne sont pas des athlètes olympiques comme elle, ils visent tous et toutes à devenir des champions de la persévérance», mentionne avec enthousiasme la directrice générale du Centre Oméga, Inés Escrivá.

Le Centre Oméga œuvre depuis 1999 pour lutter contre le décrochage scolaire en offrant aux jeunes de moins de 18 ans et à leurs parents des programmes visant la persévérance et la réussite éducative. Pour en savoir plus sur la mission de cet organisme: [www.centreomega.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top