- PUBLICITÉ -
Élections municipales: l’Équipe Fortin à Lorraine

L’Équipe Fortin se compose de Michel Jutras

Élections municipales: l’Équipe Fortin à Lorraine

Sylvain Fortin avait d’abord choisi de se présenter seul afin de briguer la mairie de Lorraine. Puis ce diplômé en droit de la santé, qui a beaucoup œuvré dans le domaine public, s’est ravisé et le voilà avec une équipe complète de six conseillers en vue de l’élection du 3 novembre prochain.

Ce sont des candidats fortement scolarisés qui constituent l’Équipe Fortin, dont Philippe Bourgeois, un économiste formé à McGill qui a aussi été directeur général adjoint de la Ville de Boisbriand, de 2008 à 2011.

Armando J. de Medeiros a pour sa part été conseiller de l’Équipe Mercier pendant huit ans, à Blainville. Aujourd’hui retraité, il est aussi diplômé de l’UQAM en gestion.

On retrouve également Michel Jutras, qui cumule deux bacs en droit ainsi qu’en histoire et sciences politiques. Il a occupé des postes importants chez Domtar et Rio Tinto, mais la semi‑retraite l’appelle vers la politique.

Du côté de Lorraine Sud, on reconnaît Lise Beaulac, qui y réside depuis plus de 20 ans, laquelle est très impliquée avec le troisième âge. Ses études commerciales l’ont notamment amenée à des fonctions d’huissière audiencière d’un cabinet ministériel.

Quant à Manon Bélanger, elle a ajouté une formation en éducation spécialisée à un DEC en administration et la dame gère un milieu de garde familiale depuis 2008. Elle a consacré 18 ans aux personnes atteintes de déficience intellectuelle.

Et finalement, Yves Richard en connaît un bout en transports, puisqu’il travaille pour la STL depuis plus de 10 ans. Le candidat est père de trois enfants et bientôt quatre; on compte sur ses connaissances en modes de transport.

Le candidat à la mairie proposera un programme électoral comportant un ensemble d’idées créatives et inspirantes, selon ses propres dires, quoiqu’il fut davantage précis dans ses attaques envers ses opposants.

Rappelant que l’Équipe Ayoub, à l’instar de 12 autres partis politiques dont le PQ, le PLQ, la CAQ/ADQ, ainsi que la Ville de Boisbriand, avaient chacun reçu une demande de remboursement des contributions non conformes de la part du DGE, dans la foulée de la commission Charbonneau, Sylvain Fortin y allait d’une attaque virulente envers le maire sortant.

Parlant en termes de «protection des petits amis et de la confusion des intérêts», Sylvain Fortin accusait l’Équipe Ayoub «d’entretenir une double comptabilité». Et il concluait en alléguant que «voter Ayoub, c’est donc approuver la corruption, les magouilles, la dictature et l’incompétence».

En ce qui concerne le candidat Martin Lacasse, Sylvain Fortin n’y voit que l’approximation d’un programme électoral.

Le challenger à la mairie demande d’ailleurs à l’actuel maire de reporter l’adoption d’un changement de zonage relativement à l’unique centre commercial de Lorraine, malgré la tenue d’une consultation publique qu’il voit comme un projet déjà décidé et qui manquerait de transparence et de respect envers la population.

L’Équipe Fortin privilégie plutôt une réfection de l’actuel bâtiment plutôt que l’option dite Smart Center construite en îlots, ce qui aura pour effet d’isoler les locataires et d’écœurer les citoyens, selon Sylvain Fortin.

En terminant, Sylvain Fortin propose «une vision pénétrante et un projet collectif pour réenchanter Lorraine». D’autres aspects de son programme seront dévoilés au cours des semaines à venir.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top