- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Élections à Mirabel: l’eau et la santé au cœur de la campagne de René Plouffe

René Plouffe, actuel candidat indépendant au poste de maire à Mirabel, a bien l’intention d’aller de l’avant avec l’idée d’implanter un hôpital sur le territoire mirabellois s’il est élu au scrutin municipal du 3 novembre prochain.

Déjà, a-t-il laissé savoir la semaine dernière, il a ciblé un terrain où un tel établissement pourrait être éventuellement érigé, soit à l’intersection de la rue Saint-Jacques et du rang Petite Côte des Anges, dans le secteur de Saint-Augustin, sur un terrain appartenant déjà, dit-il, à la Ville de Mirabel.

Bien qu’il ait déjà établi quelques contacts auprès de l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides afin d’en valider la faisabilité, ce n’est toutefois qu’au lendemain des élections, et si les Mirabellois le choisissent comme maire, qu’il entreprendra des démarches officielles en vue de concrétiser son projet.

De même, il n’exclut pas la possibilité d’implanter une clinique médicale dans le secteur de Saint-Canut, qui n’en dispose pas.

Dans un autre ordre d’idée, M. Plouffe croit que la Ville de Mirabel devrait revoir l’approvisionnement de l’eau dans le secteur de Saint-Janvier. Selon des documents qu’il a obtenus de la Ville de Sainte-Thérèse, la Ville de Mirabel achète actuellement l’eau de la Ville de Sainte-Thérèse pour la desservir. Elle lui aurait versé 444 886,00 $ à cette fin, en 2012.

M. Plouffe n’est pas certain que cette pratique soit avantageuse pour les Mirabellois. Il entrevoit d’autres solutions. «Selon les informations que je possède, nous avons les infrastructures et fournissons de l’eau jusqu’à Bell Helicopter Textron. Ne serait-il pas plus intéressant d’investir afin de prolonger les infrastructures pour desservir les citoyens du secteur plutôt que de payer année après année?», se demande-t-il.

M. Plouffe entend bien vérifier si cette situation est la plus économique pour la Ville de Mirabel, si les citoyens lui permettent de s’asseoir dans le fauteuil du maire, le 3 novembre prochain.

Enfin, celui-ci invite les électeurs à suivre sa campagne sur le site [www.renouveaumirabel.com], lequel est coiffé de son slogan du candidat à la mairie, Des actions concrètes pour Mirabel.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top