- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

École secondaire Rive-Nord: mouvement d’appui en faveur de la grève étudiante

À l’initiative d’Étienne Gariépy-Girouard, vice-président du Conseil étudiant, et en accord avec la direction de l’établissement, une assemblée étudiante s’est tenue à l’école secondaire Rive-Nord, située à Bois-des-Filion, le 28 mars dernier.

Au cours de cette assemblée, 589 élèves, sur une population de 1 161, ont utilisé leur droit de vote pour s’exprimer face à la grève étudiante qui touche actuellement plusieurs dizaines de milliers d’étudiants des cégeps et universités du Québec.

«La veille de la manifestation du 22 mars, la direction a envoyé un message téléphonique à toutes les familles de l’école interdisant toute forme de grève à l’école. J’ai grandement été choqué par cet appel et ça m’a motivé à organiser le vote de grève de la semaine passée», a expliqué cet élève de la 4e secondaire inscrit au programme international.

En marge de l’assemblée, 20 élèves se sont abstenus de voter, 10 bulletins de vote ont été rejetés, 129 ont voté contre et 430 autres se sont prononcés en faveur d’une journée de grève, ce 4 avril. Le but de cette démarche? Appuyer la cause étudiante. «On est tous touchés par cette grève. Depuis la manifestation nationale du 22 mars, on sent que les élèves réagissent encore plus fortement à la cause», a ajouté M. Gariépy-Girouard.

Position de la direction

Quant à la direction de l’école, c’est par la voix de Mélanie Poirier, du service des communications de la commission scolaire, qu’elle a prévenu qu’elle ne cautionnait aucunement cette journée de grève. «Le 4 avril est une  journée de classe comme les autres et toutes les absences qui seront non motivées seront passibles de sanction, à la discrétion de l’école», a fait savoir cette dernière.

Mme Poirier maintient par ailleurs que l’assemblée avait pour seul objet d’informer les élèves sur la situation de la grève étudiante actuelle. «Mais en aucun cas nous ne parlons de ici de vote de grève», a-t-elle nuancé.

De son côté, M. Gariépy-Girouard précise qu’aucune ligne de piquetage ne sera érigée devant son école mais maintient son invitation à tous les élèves de prendre part à la manifestation nationale qui se déroulera ce mercredi, à Montréal. «Je suis prêt à en assumer les conséquences», a-t-il soutenu.

En faveur de la gratuité et de l’accessibilité scolaire, M. Gariépy-Girouard croit que les études devraient être un droit, non un privilège. «C’est la marchandisation actuelle de l’éducation qui me fait réagir», pointe-t-il. Selon ses estimations, ce dernier croit que 90 % des élèves de la 5e secondaire seront absents de l’école en ce 4 avril.

Mentionnons que lundi soir dernier, un second appel a été logé auprès des parents d’élèves de l’école secondaire Rive-Nord. La direction spécifiait alors que le mercredi 4 avril serait une journée d’école ordinaire et aucunement une journée de grève des élèves du secondaire. En conséquence, tous les cours et examens sont maintenus, comme à l’habitude, et toute absence devra être motivée par les parents.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top