- PUBLICITÉ -
cannabis, Saint-Eustache, SQDC, Verdélite Sciences, Souvenir

L’une des 21 salles dédiées à la culture de cannabis que possède Verdélite Sciences dans ses installations de Saint-Eustache.

Le «Chemdog» dont on dit qu’il dégage un «arôme terreux d'agrumes et de lavande avec des nuances de poivre et de pin».

Du cannabis entièrement produit à Saint-Eustache à la SQDC

Verdélite lance la marque Souvenir

Si vous êtes un adepte de la chose, et avez surtout l’âge légal requis pour en consommer, sachez qu’il est maintenant possible de se procurer du cannabis récréatif pour adultes cultivé à Saint-Eustache. Presqu’un an et demi après l’inauguration de ses installations en sol eustachois, la compagnie Verdélite Sciences a, en effet, profiter de la Fête nationale du Québec pour procéder au lancement de sa propre marque qu’elle a choisi de baptiser Souvenir.

En fait, ce sont deux variétés de cannabis de la marge Souvenir (un clin d’œil à la devise du Québec, Je me souviens) que l’on retrouve depuis le 23 juin dernier sur les tablettes des 42 succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC). Il s’agit du «Chemdog» (hydride Sativa) et du «Grapefruit GG4» (Indica), toutes deux à teneur moyenne en THC et dotées d’arômes et de saveurs distincts. Ces deux produits sont offerts dans un emballage bleu et blanc affichant la fleur de lys dans son logo. Il sera possible de l’acheter en succursale ou encore de le commander en ligne.

Ces deux variétés ont été développées à partir de souches bien distinctes à Saint-Eustache même, et cela dans toutes ses étapes de production, du développement de la souche jusqu’à son emballage final. Pour ce faire, Verdélite a transformé, rappelons-le, un bâtiment existant en une installation intérieure de culture du cannabis de 88 000 pieds carrés dans laquelle s’y trouvent 37 salles individuelles, soit 21 pour la culture et 16 pour la transformation, et un laboratoire. Pour l’heure, 77 personnes y travaillent à temps plein pour permettre une récolte globale de 112 kilos de cannabis par semaine.

Un produit extrêmement frais

«C’est un produit extrêmement frais car il est livré dans les succursales de la SQDC moins de deux semaine après qu’il ait été emballé chez nous, parfois moins. Nous voulons travailler en partenariat avec la SQDC pour offrir, selon la demande hebdomadaire, un produit qui soit le plus frais possible», d’indiquer Joël Boivin, superviseur logistique de Verdélite Sciences, au sujet de ce cannabis «fièrement québécois» récolté à la main et dont chacun des lots de fleurs est séché en suspension afin d’en optimiser ses saveurs et ses arômes particuliers.

Par exemple, le «Chemdog» dégage un «arôme terreux d’agrumes et de lavande avec des nuances de poivre et de pin», alors que le «Grapefruit GG4» livre de «puissants arômes d’orange, de pamplemousse et de fruits tropicaux», selon la description fournie pour chacune des deux variétés.

De nouvelles variétés à venir

L’objectif de Verdélite est d’ajouter progressivement de nouvelles variétés à sa marque Souvenir dans un marché qui semble vouloir, de confirmer M. Boivin, progresser de trimestre en trimestre, malgré le ralentissement des derniers mois attribuable à la pandémie de la COVID-19. Déjà, deux produits, appelés «Durga Mata» et «Shark Shock», devraient être disponibles début juillet selon un document produit par l’entreprise eustachoise. Et le «Black Wido» fera par après son apparition.

«On veut se concentrer sur notre marque Souvenir. Nous avons une bibliothèques de plus de 200 souches et quelques projets qui s’en viennent. Et nous avons des personnes extrêmement qualifiées pour les mener, que ce soit des microbiologistes, des chimistes», de conclure M. Boivin, qui dit qu’une «bonne soirée» attend ceux et celles qui se procureront ces deux premières variétés de la marque Souvenir.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top