- PUBLICITÉ -
Du 9 au 15 mars: semaine québécoise de la déficience intellectuelle

L’artiste Émilie Ouellette et Sonia Charbonneau

Du 9 au 15 mars: semaine québécoise de la déficience intellectuelle

C’est sous le thème Comme on se ressemble que se déroulera, du 9 au 15 mars, la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle sur le territoire de la MRC de Thérèse-De Blainville.

À travers diverses activités, les organisateurs souhaitent provoquer des rencontres constructives entre citoyens et personnes handicapées, au‑delà des différences.

En conférence de presse, le 24 février, les membres du comité organisateur de cette semaine de sensibilisation ont présenté la liste des activités mises au point pour passer leur message: les personnes aux prises avec un handicap intellectuel ont des qualités comme tout le monde.

«Le plus gros préjugé, celui qui perdure, c’est la différence», affirme Tonia Reda, directrice du Mouvement Personne d’Abord de Sainte-Thérèse, qui compte 80 membres.

Mais elle avoue qu’après plusieurs années de sensibilisation, certains préjugés sont tombés. «Les gens sont plus sensibilisés et les personnes handicapées, de plus en plus intégrées dans la société. Certaines occupent même un emploi ou font un stage d’emploi», précise‑t‑elle.

«Ces personnes contribuent à rendre le monde meilleur et plus ouvert», a signalé Madeleine Leduc, la mairesse de Rosemère, qui accompagnait les organismes.

C’est d’ailleurs un établissement de son territoire qui accueillera la principale activité de la semaine. Le 13 mars, l’Académie Sainte-Thérèse ouvrira ses portes avec un message clair: Votre ouverture d’esprit porte fruit.

Au cours de cette journée, un évènement culturel combinant les arts de la scène et la création collective d’une murale s’y déroulera. Les étudiants du secondaire collaboreront au spectacle amateur et s’activeront à la murale.

L’artiste Émilie Ouellette, qui participe à l’émission Mixmania 3 diffusée sur VRAK.TV, a accepté d’être la présidente d’honneur de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle dans la MRC de Thérèse-De Blainville.

«J’ai eu la chance, au cours de la dernière année, de côtoyer et de partager la scène avec des personnes atteintes d’une déficience intellectuelle et d’un trouble du spectre de l’autisme, raconte-t-elle, et je dois vous dire que j’en suis ressortie grandie. Ça m’a fait prendre conscience que ces personnes ont beaucoup à nous apporter et ça m’a donné le goût d’essayer d’abaisser les barrières, d’effacer les préjugés à leur égard qui sont si présents dans notre société.»

D’autres activités sont également au programme, entre le 9 et le 15 mars, dont la distribution de 5 000 napperons promotionnels portant l’inscription Je suis une personne d’exception fière d’être ce que je suis. Des membres du Mouvement Personne d’Abord iront les déposer dans certains restaurants régionaux, au cégep, dans les bureaux des municipalités et des députés.

Sur le site de l’organisme, au [www.mpdatherese12.com], il est possible de visionner une capsule vidéo montrant une dizaine de membres dans cinq sphères de leur vie et intitulée Le quotidien d’une personne vivant avec une déficience intellectuelle.

L’organisme tiendra aussi un café-rencontre, le 14 mars, tandis que le Centre multiservice tiendra un Atelier muffins, le 11 mars, entre 8 h 30 à 14 h 30, au 425, 22e Avenue Est, à Blainville, et un Atelier de recyclage de jouets, les 12 et 13 mars, de 13 h à 14 h, au 3056, chemin de la Rivière-Cachée, à Boisbriand.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top