- PUBLICITÉ -

Le député Ramez Ayoub a déposé la motion M-189 qui demande au gouvernement fédéral d’encourager le don d’organes et de tissus au Canada.

Don d’organes: Le député Ayoub lève le voile sur le sujet

Dans le cadre de la Semaine nationale du don d’organes et de tissus, le député de Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub, rappelle son engagement envers la cause.

«La Semaine nationale du don d’organes représente une occasion de lever le voile sur le sujet et ainsi encourager la population à signer sa carte. Tout passe par la compréhension et l’acceptation, d’où l’importance des campagnes de sensibilisation et des semaines nationales comme celle-ci», a mentionné M. Ayoub.

Le député a ajouté: «C’est un sujet qui me touche particulièrement. C’est la raison pour laquelle j’ai déposé la motion M-189 qui demande au gouvernement fédéral de réaffirmer son engagement et de soutenir à l’échelle nationale les efforts des autorités provinciales et territoriales ainsi que des intervenants pour encourager le don d’organes et de tissus au Canada.»

Ramez Ayoub est très fier de constater, par une annonce qui vient en appui à la motion M-189, que le travail a porté ses fruits. Sa collègue, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé le 8 avril dernier, le versement à la Société canadienne du sang d’un financement additionnel de 3,4 millions de dollars sur deux ans pour poursuivre l’amélioration du système de don et de greffe d’organes et de tissus au Canada.

Ce financement, qui s’ajoute à la somme de 3,58 millions de dollars que Santé Canada verse annuellement à la Société canadienne du sang, sera dédié principalement pour les campagnes d’éducation et de sensibilisation publiques, la formation des professionnels, la mise en œuvre et l’élaboration de pratiques exemplaires et amélioration du système en vue d’un accès efficace aux soins en temps opportun.

Pour aider le Canada à adopter une approche mieux coordonnée et plus efficace en matière de don et de transplantation d’organes, le Budget fédéral 2019 propose de verser à Santé Canada 36,5 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2019-2020, et 5 millions de dollars par année par la suite, en vue d’élaborer un système pancanadien de données et de mesure du rendement pour le don et la transplantation d’organes, en collaboration avec les partenaires provinciaux et territoriaux.

Cette mesure contribuera à rehausser la cohérence et la qualité des données, permettant à plus de donneurs et de bénéficiaires d’organes d’être jumelés efficacement, de sorte que les Canadiens puissent accéder en temps utile à des soins efficaces pour la transplantation d’organes.

Les citoyens sont invités à considérer le don d’organes et à en parler à leurs proches, en signifiant leur consentement. Pour plus de renseignements, visitez le site Web: [transplantquebec.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top