- PUBLICITÉ -
Ans Laurentides

Ces personnes ont été honorées pour leur implication bénévole.

Dix-huit aînés honorés pour leur implication bénévole

C’est à l’occasion de la Journée Internationale des Aînés 2018 que la Table de Concertation Régionale des Aîné(e)s des Laurentides (TCRAL) a dévoilé au Mont-Gabriel, le nom des 18 personnes honorées pour leur implication bénévole soutenue au niveau social ou communautaire.

Chacun a contribué par son engagement au mieux-être de son milieu ou à l’atteinte de la mission d’un organisme. Parmi ces 18 aînés d’exception, Margaret Hourston, de Mont-Tremblant, sera celle qui ira à Québec pour recevoir le Prix Hommage Ainés, qui met en évidence l’engagement d’une personne  ayant contribué au bien-être, à la qualité de vie et à la participation des personnes aînées.

Les 17 autres aînés ayant reçu un hommage au cours de cette journée sont Lise Asselin, Jean-Marc Bonenfant, Michel De Courcy, Kathleen Gagné, Martin Hensen, Lise Lapointe, Gilberte Latour, Louise Lepage, Françoise Nadon,  Claudette Painchaud, Lorraine Paquette, Claire Poliquin, Lucie Quevillon,

Émilienne Rioux, Denis Samson, Deedy Shipton et Rollande Thibodeau.

Margaret Hourston

Femme active et engagée, Margaret Hourston cumule 48 ans d’engagement bénévole. Il s’agit d’une implication qu’elle a su concilier à ses responsabilités de mère de 6 enfants et à sa profession de comptable. Entre autres, elle siège au sein de nombreux conseils d’administration, dont celui du CLSC du Vieux-Lachine, du Centre de santé et des services sociaux des Pays d’en-Haut et de l’Église protestante de Sainte-Adèle.

Elle participe également à un comité anglophone visant l’offre de services en anglais à l’Hôpital Laurentien de Sainte-Agathe-des-Monts, afin de répondre aux besoins des aînés anglophones. Son expérience dans le secteur de la santé l’incite aussi à s’engager auprès de l’organisme Palliacco où elle accompagne les personnes endeuillées.

Depuis 2003, elle siège au conseil d’administration de la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut. Son réseau de connaissances est mis à contribution et facilite grandement les campagnes de financement.

Elle est aussi nommée présidente du conseil d’administration de Prévoyance envers les aînés des Laurentides, afin de donner un second souffle à l’organisme qui vivait alors des difficultés. Madame Hourston y participe notamment au développement d un réseau d’aide et de soutien aux aînés vulnérables, maltraités ou abusés. Qui plus est, son bénévolat dans les écoles primaires lui donne l’occasion de développer et de maintenir des liens intergénérationnels, grâce à l’aide aux devoirs.

À 82 ans, soucieuse de développer ses connaissances, Madame Hourston fréquente l’Université du troisième âge et s’occupe toujours de sa soeur schizophrène en tant que curatrice.

Mission

Cet hommage aux aînés s’inscrit dans la mission même de la TCRAL, soit celle de faire reconnaître les aînés comme une richesse de notre société. En soulignant le travail bénévole des lauréats, la TCRAL de concert avec le Secrétariat aux Aînés du ministère de la Famille du Québec met en valeur ces personnes et vise à susciter chez l’ensemble des aînés des Laurentides le goût de les imiter en mettant à profit leurs expériences de vies.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top