- PUBLICITÉ -
«», dit Florent GravelC’est scandaleux!

Photo Christian Asselin

Florent Gravel était bien préparé lors de sa rencontre avec le journaliste.

«C’est scandaleux!», dit Florent Gravel

Augmentation annoncée du salaire des élus à Blainville

Lors de la séance du 19 février du conseil municipal de Blainville, ses membres ont présenté le «projet de règlement sur le traitement des élus» , visant à bonifier leur salaire, ce qui a fait sursauter Florent Gravel, candidat à la mairie lors des élections municipales de 2017.

Selon les chiffres présentés, le salaire de base du maire Richard Perreault passerait de 81 906 $ à 92 925 $, soit une augmentation de 13,45 %. Quant au salaire de base des conseillers, si le règlement est adopté, le 12 mars, il passerait de 27 301 $ à 32 820 $, une augmentation de 20,22 %. L’allocation de dépenses des conseillers bondirait par ailleurs de 13 650 $ à 16 410 $, soit une augmentation de 20,21 %.

«Pour la période de 2016 à 2021, cela représente une augmentation de 22,4 % pour le maire et de 32,5 % pour les conseillers. C’est scandaleux!» , lance Florent Gravel, incrédule, surtout, ajoute-t-il, dans le contexte économique actuel.

«Tout le monde doit se serrer la ceinture. Les augmentations qui ont été présentées sont tout à fait déraisonnables. L’administration de l’équipe en place sert ses besoins personnels avant ceux de ses citoyens.»

M. Gravel a aussi tenu à rappeler que sur une population de près de 60 000 personnes, «seulement 12 179 personnes ont voté pour le maire, soit un maigre 20,3 %» .

«C’est ce genre de décision qui peut inciter plusieurs des 61 % qui se sont abstenus de voter à aller voter lors des prochaines élections municipales.»

Paiement des taxes

Florent Gravel en avait aussi à redire sur la possibilité qu’offre dorénavant la Ville de Blainville de payer son compte de taxes en 12 versements… avec intérêts.

«Ce n’est pas énorme comme taux d’intérêt, c’est 1,74 %. Il reste que le citoyen qui a de la difficulté financièrement se retrouve à devoir payer plus pour son compte de taxes, ce qui va à l’encontre de ce que le maire Perreault avait annoncé en campagne électorale.»

M. Gravel craint de voir ce taux d’intérêt augmenter d’année en année et que cela nuise finalement aux citoyens de Blainville à long terme.

«Est-ce que Blainville est rendue une banque qui fait dans le financement? Tu veux aider ton citoyen, tu lui permets d’allonger ses paiements parce qu’il n’a pas les moyens de payer, mais tu viens en chercher plus dans ses poches. Ça ne marche pas!»

Nous avons tenté de joindre Richard Perreault pour recueillir ses commentaires, mais, à l’extérieur, il n’avait pu nous répondre au moment de mettre sous presse. Sa réaction sera publiée dans la Voix des Mille-Îles de ce mercredi.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top