- PUBLICITÉ -
Développement durable: Blainville y voit… et toi?

«Les faits et gestes du quotidien feront durer la Terre plus longtemps»

Développement durable: Blainville y voit… et toi?

Devant l’hôtel de ville de Blainville, le 31 mars, plusieurs citoyens étaient réunis pour souligner l’évènement mondial Une heure pour la Terre. La Ville avait choisi ce moment pour dévoiler sa campagne de sensibilisation sur le développement durable, intitulée Blainville y voit… et toi?

Une heure pour la Terre invitait les gens de partout dans le monde, le samedi 31 mars 2012, à éteindre leurs lumières pendant une heure pour lutter contre les changements climatiques.

L’évènement est organisé par le Fonds mondial pour la nature, la WWF, et ce sont 147 pays qui y ont participé, Blainville s’inscrivant parmi les quelque 5 000 villes mobilisées. Des millions de personnes et des milliers d’entreprises s’unissaient pour cet évènement environnemental de grande envergure.

Plusieurs personnes étaient donc rassemblées devant l’hôtel de ville de Blainville pour venir entendre les différentes allocutions. Parmi elles, Émilie Labelle, 10 ans, représentant le Conseil jeunesse de Blainville: «C’est avec des gestes simples que nous pourrons prolonger la vie de la Terre; c’est notre responsabilité à tous.»

Les lumières de l’hôtel de ville ont été éteintes et des bâtons lumineux distribués pour éclairer la nuit. On a aussi pu apprécier le spectacle de musiques du monde et danseurs de feu.

«Nous avons pensé profiter de cet évènement hautement symbolique pour lancer notre nouvelle campagne de sensibilisation sur le développement durable qui, cette année, s’intitule simplement Blainville y voit… et toi?» a annoncé Nicole Ruel, présidente de la commission du développement durable et de l’environnement.

Le maire, François Cantin, a expliqué que les gestes quotidiens des résidants font une différence: «Nous consommons moins d’eau potable, nous jetons moins d’ordures ménagères, les Blainvillois collectent plus de résidus verts et dans l’ensemble, nous récupérons davantage qu’auparavant. En 2006, nous étions à 50 % de l’objectif fixé par la politique environnementale du gouvernement du Québec. Nous dépassons maintenant les 66 %.»

Le maire a aussi introduit un nouveau concept, celui de l’énergie durable, une énergie capable de répondre aux besoins actuels sans compromettre celle des générations futures.

La nouvelle campagne de sensibilisation incite donc les résidants de Blainville à poser des gestes comme le recyclage, la gestion de l’eau, le compostage ou la participation à des activités comme la corvée de nettoyage du 22 avril ou la Journée verte du 16 septembre.

De plus, des cartons explicatifs seront insérés dans le bulletin Blainville en couleur, lors de la Semaine de l’environnement, les camps de jour tiendront un atelier de cerfs-volants à partir de matières recyclées, les pratiques environnementales des entreprises seront valorisées, la Brigade verte tiendra différentes conférences et des capsules radio seront diffusées à CIME Laurentides.

Deux concours seront aussi organisés, le premier pour les familles, afin de mesurer leur empreinte écologique, et le deuxième pour les élèves du secondaire, par une rédaction sur les enjeux environnementaux et les actions à poser.

D’autres initiatives ont été prévues, tous les détails en ligne, au [blaivilleyvoit.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top