- PUBLICITÉ -

La campagne électorale se poursuit dans la région immédiate...

Des visites importantes pour des candidats d’ici

Élections fédérales 2019

La dernière semaine électorale aura été marquée par des visites importantes pour certains candidats d’ici qui ont accueilli dans leur circonscription respective le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, ou encore le lieutenant politique du Québec pour le Parti conservateur du Canada, Alain Rayes.

Ainsi, dans la circonscription de Mirabel, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, le chef bloquiste Yves-François Blanchet a proposé de permettre le retrait d’argent des REER, sans pénalité ni impôts, pour la rénovation des maisons des victimes de sinistres majeurs liés aux changements climatiques.

«Ottawa doit permettre à ceux qui le désirent et le peuvent de sortir leur argent de leur REER pour rénover leur maison sans avoir à subir de frais. Nous sommes persuadés que tous les partis à la Chambre des communes appuieront cette mesure de soutien et de compassion envers des gens qui en ont bien besoin» , a déclaré à cette occasion M. Blanchet.

Pour leur part, les candidats conservateurs Mikael Mikhael (Rivière-des-Mille-Îles), Jean-François Desrochers (Mirabel) et Marie-Claude Fournier (Thérèse-De Blainville) ont reçu la visite d’Alain Rayes venus les appuyer.

«La question n’est pas de savoir si le Parti conservateur reviendra au pouvoir, mais plutôt de quelle façon les Québécois et Québécoises souhaitent être représentés au sein du gouvernement. Les libéraux n’ont pas livré la marchandise! Un député du Bloc québécois restera toujours un gérant d’estrade! Un député conservateur est le mieux placé pour défendre et représenter les intérêts du Québec» , a notamment dit M. Rayes.

Du côté du Bloc québécois

Après avoir procédé à l’ouverture de son local électoral, le bloquiste Luc Désilets a indiqué que sa campagne en sera une carboneutre puisqu’il versera une compensation monétaire pour les émissions de gaz effectuées par sa propre voiture. Celui-ci compte d’ailleurs exposer ses valeurs à ce chapitre via de courts vidéos diffusés sur sa page Facebook @LucDesiletBlocQuebecois.

Également, le bloquiste Simon Marcil a procédé à l’ouverture de son local électoral, et cela devant plus de 60 sympathisants. «Vous voulez contribuer à faire une différence pour l’environnement et la laïcité, venez contribuer à la victoire» , a lancé Simon Marcil devant ses invités.

Et du côté libéral

Pour leur part, Linda Lapointe (Rivière-des-Mille-Îles), qui a aussi ouvert son local électoral, Karl Trudel (Mirabel) et Ramez Ayoub (Thérèse-De Blainville) ont mentionné qu’un gouvernement Trudeau réélu mettra plus d’argent dans les poches des parents. «Être présent pour son enfant dans la première année de sa vie, ce ne devrait pas être un luxe» , a déclaré, pour un, Karl Trudel.

Aussi, le candidat libéral Ramez Ayoub s’est engagé, dans un prochain mandat, à confronter l’enjeu des taux d’intérêt exorbitants que certaines compagnies imposent aux détentrices et détenteurs de cartes. «Certaines compagnies exigent jusqu’à 32 % d’intérêt. À ce niveau, il est pratiquement impossible pour une personne de venir à bout de ses dettes» , a-t-il dit.

Du côté conservateur

Pour sa part, le candidat conservateur dans Mirabel, François Desrochers, a assuré que les mesures annoncées par son parti pour aider les familles sont des engagements auxquels il tient particulièrement. «La vision du Parti conservateur est claire, la famille est la cellule de base de la société et il est de notre devoir de l’aider» , de mentionner celui-ci.

De son côté, le candidat conservateur Maikel Mikhael a tenu à mettre en garde les électeurs de Rivière-des-Mille-Îles des «risques réels» de reporter au pouvoir le premier ministre sortant Justin Trudeau. «Avec plus de 70 milliards de déficit depuis son élection, le gouvernement libéral de Justin Trudeau fragilise l’avenir des jeunes canadiens» , de prévenir celui-ci.

Et du côté Vert

Enfin, la candidate du Parti vert dans Mirabel, Julie Tremblay-C., a appuyé les deux mesures phares de sa formation, à savoir mettre un terme aux subventions dédiées au développement du secteur des énergies fossiles et créer un Fonds des générations durable canadien afin de réaliser les investissements dans les métiers nécessaires à la transition vers une économie verte.

Pour obtenir plus de renseignements, il suffit de consulter la section <Élections fédérales 2019> de votre hebdo NORD INFO, au [https://www.nordinfo.com], dans laquelle vous retrouverez l’ensemble des textes et des communiqués portant sur ce scrutin. Vous pouvez aussi cliquer sur les hyperliens pour accéder directement aux annonces en question.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top