- PUBLICITÉ -
Des repas et des cafés servis aux plus démunis

Des Repas Et Des Cafés Servis Aux Plus Démunis

Des repas et des cafés servis aux plus démunis

Restaurant B’Oeuf

Le restaurant B’Oeuf, situé sur la rue Sicard, à Sainte-Thérèse, organise une collecte hors de l’ordinaire. Ce projet, initié par le propriétaire, Pierre Berne, cherche à réconforter les moins nantis du secteur de la ville.

En effet, les habitués de l’endroit et les citoyens sont invités à visiter le restaurant pour acheter des repas qui seront servis aux plus démunis dans le temps des Fêtes. Les donateurs peuvent y manger un bon repas ou simplement visiter, le temps d’un don.

La formule est la suivante: les clients achètent un café, des rôties ou un déjeuner complet qui seront éventuellement servis à une autre personne qui ne peut pas se permettre de manger en restaurant, faute d’argent.

Une fois le don alimentaire complété, un billet sera accroché sur un large babillard. La famille ou l’individu démunis pourront prendre un «ticket» et se présenter à la caisse. Un café ou un repas leur serait servi, dépendamment de ce qui est affiché sur le petit papier sélectionné.

une vingtaine de dons

En entrevue, Pierre Berne tenait à préciser quelques éléments. «Les personnes dans le besoin qui désirent visiter notre établissement n’auront droit qu’à un seul billet, pour laisser la chance aux autres d’avoir un petit quelque chose à manger ou à boire. Bien sûr, nous n’acceptons pas les dons en argent, mais seulement en repas. Les gens et notre clientèle sont invités à acheter des billets qui donnent droit à des déjeuners ou à plusieurs cafés gratuits. Ils sont invités à faire des dons en avance pour les individus dans le besoin pour le temps des Fêtes.»

Lors de cette entrevue, il mentionnait avoir déjà tenté l’expérience dans un autre de ses restaurants, mais il s’agit d’une première pour lui, à Sainte-Thérèse. Aussi, il stipule que l’établissement fait lui-même des dons alimentaires pour la période de Noël.

Le restaurateur a joint le journal le 7 décembre au matin et, au moment d’écrire ces lignes, une vingtaine de clients ont déjà donné généreusement. Enfin, pour faire un don, il suffit simplement de visiter le restaurant B’Oeuf, au 250, rue Sicard, soit non loin de la Plaza Sainte-Thérèse.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top