- PUBLICITÉ -
Des policiers de la RIPTB parcourent 631 km à vélo

L’agent Sébastien Thériault de la RIPTB a fait de bien belles rencontres.

Des policiers de la RIPTB parcourent 631 km à vélo

À la mémoire de Thierry LeRoux, décédé en service

Dans le cadre de la première édition de la Randonnée du Souvenir Thierry LeRoux, qui s’est déroulée du 21 au 24 août, sept policiers de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville (RIPTB) ont parcouru 631 km à vélo. Partis de l’École nationale de police de Nicolet, vendredi, ils sont arrivés au centre communautaire de Lac-Simon, en Abitibi-Témiscamingue, en début de semaine.

Organisée à la mémoire des policiers, pompiers, paramédics et militaires décédés dans l’exercice de leurs fonctions, la Randonnée du Souvenir Thierry LeRoux a été imaginée par Michel LeRoux, père de Thierry, abattu le 13 février 2016 alors qu’il intervenait dans une résidence de la communauté autochtone Anishnabe de Lac-Simon.

Le départ de la randonnée se faisait donc de l’endroit où le jeune policier a commencé sa carrière pour se terminer 631 km plus loin à l’endroit où elle s’est abruptement interrompue, en 2016.

C’est en entendant Michel LeRoux et l’un de ses fils parler de leur projet à LCN, il y a de cela un an et demi, que Philippe Bouchard, policier à la RIPTB, a voulu s’impliquer.

«Les LeRoux voulaient faire la promotion de leur fondation partout au Québec et sortir de la MRC de l’Or, à vélo. Il voulait aussi faire la promotion du travail de policier pour honorer Thierry. Je me suis senti interpellé. J’ai appelé Michel et lui ai expliqué qui j’étais. Je lui ai offert un coup de main. C’était parti!»

L’agent Sébastien Thériault fut l’un des premiers à répondre à l’appel lancé par son collègue. Puis, de fil en aiguille, ils étaient finalement sept policiers de la RIPTB, sur un peloton d’une quarantaine de cyclistes, à prendre le départ de Nicolet, le 21 août au matin.

«Quand j’ai su que M. LeRoux voulait redonner à la communauté qui lui a enlevé son fils, j’ai trouvé cela très beau et j’ai voulu m’impliquer» , de dire l’agent Thériault.

Bien en selle à la RIPTB

Une trentaine de policiers de la RIPTB font partie d’une équipe de cyclistes qui participent à quelques événements au cours de la saison estivale, dont la randonnée organisée au profit de la Fondation Drapeau Deschambault Maisonneuve, le printemps dernier. Voilà une façon pour eux de se rapprocher encore davantage des citoyens, tout en joignant l’utile à l’agréable. La Randonnée du Souvenir Thierry LeRoux s’inscrivait dans cette optique de se mêler à la communauté.

«Je suis un mordu de vélo, lance l’agent Sébastien Thériault. J’adore pédaler! En participant à de tels événements, non seulement je fais du vélo, mais, en plus, je suis avec mes collègues et on le fait pour une bonne cause. Qu’est-ce qu’on pourrait demander de mieux? »

Les efforts de la trentaine d’intervenants en service d’urgence qui ont participé à l’événement n’auront pas été vains, eux qui ont remis près de 20 000 $ à la Fondation Thierry-LeRoux.

Lors de leur passage à Sainte-Thérèse, vendredi en fin de journée, les cyclistes ont profité de leur arrêt au Marché IGA Daigle pour remettre 1 000 $ à chacune des maisons de jeunes de Boisbriand et Sainte-Thérèse, sommes récoltées en marge de leur participation à la Randonnée du Souvenir Thierry-LeRoux.

Les policiers de la RIPTB Patrick Palardy, Carl Lebel, Simon Perreault, Serge Harvey et Antoine Huot, qui venait de compléter un Ironman, ont aussi participé à l’événement.

Stéphanie Gagné et Julien Pomerleau ont quant à eux assuré la sécurité du peloton.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top