- PUBLICITÉ -
Des élèves vivent un périple inoubliable à Tadoussac

Photo Nicolas T. Parent - Nous reconnaissons les élèves des groupes de Mme Léonard et de M. Jannaard, en marge de leur grand départ du 11 juin.

Des élèves vivent un périple inoubliable à Tadoussac

École des Grands-Chemins

Deux classes de l’école primaire des Grands-Chemins de Boisbriand ont vécu une expérience inoubliable, participant à un voyage éducatif de trois jours à Tadoussac, des 11 au 13 juin dernier. Il s’agissait surtout d’un beau défi pour les écoliers, puisqu’ils sont âgés de 10 et 11 ans et huit d’entre eux vivent avec un trouble du spectre l’autisme (TSA).

Le groupe 501 de l’enseignante Nathalie Léonard, ainsi que la classe-ressource TSA de Francis-Germain Jannard ont pris la route vers le nord il y a quelques jours, pour vivre ce voyage qui leur permettait, entre autres, de découvrir un petit village connu internationalement par la beauté de ses paysages, la richesse de son histoire et la présence de plusieurs espèces de baleines.

«Depuis le mois de novembre et suite à une rencontre d’information organisée à l’école, les élèves des deux groupes apprenaient à se connaitre et s’impliquaient à travers différentes activités» , explique Mme Léonard, tout en ajoutant que l’expérience mettait de l’avant le dépassement de soi et l’autonomie.

Une longue préparation

Il ne s’agit pas du premier périple organisé par Mme Léonard et M. Jannard. Ils ont visité, avec des élèves, plusieurs villes et régions, telles Ottawa, Québec, Toronto, la Gaspésie et Manic V, ainsi que New York.

«Ces périples stimulent grandement le désir d’apprendre des élèves qui s’y préparent durant toute l’année scolaire. Ils augmentent leur sentiment d’appartenance à travers de multiples découvertes qu’on leur propose. Cette année, la grande participation de tous les élèves de l’école lors des campagnes de financement a fait la fierté des futurs voyageurs.»

En marge de leur départ, les élèves lisaient des textes, faisaient des recherches, des présentations, des activités de science et d’arts plastiques. Ils se préparaient aussi physiquement, faisant des marches et de la course.

Deux campagnes de financement ont été organisées à l’institution primaire de Boisbriand, soit une danse et un cinéma. Lors d’un coquetel de financement, le 25 mai dernier, on souhaitait remercier la généreuse contribution de Marie-Andrée Hotte, de la compagnie Acosta, et de Madone Robinson, de Fort assurances. On voulait également souligner la participation des membres de l’équipe professionnelle de l’école, dont Isabelle Croteau (éducatrice) et Myriam Perreault (stagiaire).

Lors de ce rendez-vous, les élèves ont réalisé des opérettes retraçant l’histoire de Tadoussac. Les contributrices étaient présentes lors de l’activité, recevant d’ailleurs des surprises et des remerciements des écoliers.

«Les activités de financement ont été un vif succès autant auprès des élèves organisateurs qu’auprès des élèves participants» , assure, en conclusion, Mme Léonard.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top