- PUBLICITÉ -
Des élèves s’intéressent au processus électoral

Photo Nicolas T. Parent

Nous reconnaissons Nathalie Léonard, entourée de quelques élèves participant au Vote étudiant Canada 2019.

Photo Nicolas T. Parent

«

Photo Nicolas T. Parent

Les élèves de l’école des Grands-Chemins, de Boisbriand, ont participé à une simulation de vote le jeudi 17 octobre.

Des élèves s’intéressent au processus électoral

Dans le cadre d’un programme offert par Civix

C’était jour de vote pour des élèves de l’école des Grands-Chemins, de Boisbriand, le jeudi 17 octobre. Nathalie Léonard, enseignante de 5e année, et des collègues du 3e cycle participent cette année à un programme offert par Civix, qui vise à initier les écoliers au déroulement d’une campagne électorale, jusqu’à la simulation d’élection.

C’est plus de 70 élèves qui ont participé à l’activité démocratique et politique, en compagnie de leurs enseignantes, soit Mme Léonard, Mélanie Cadieux et Anne-Marie Thériault-Groom. Ces groupes étaient conviés à différentes activités pédagogiques en lien avec la dernière campagne fédérale.

«Des retours sur le débat des chefs et les faits marquants de la campagne électorale, des lectures sur les plateformes électorales de chaque parti, la découverte de la boussole électorale, les élèves s’initient petit à petit autant au vocabulaire qu’au processus électoral en vue de la simulation de vote» , de mentionner Nathalie Léonard.

Le mardi 15 octobre, soit 2 jours avant le vote des élèves, des candidats locaux ont accepté de venir rencontrer les cohortes.

Dans le cadre de la journée de scrutin, notons que les bulletins, les boîtes et les isoloirs sont offerts par Civix, un organisme de bienfaisance non partisan et de portée nationale, dédié à développer les aptitudes et habitudes des jeunes Canadiens quant à la démocratie.

Des réactions positives

«Année après année, les jeunes du 3e cycle démontrent un vif intérêt pour le processus électoral, de préciser Mme Léonard. Ils s’impliquent, se questionnent et réfléchissent collectivement sur les valeurs proposées par les candidats tout en découvrant l’impact et l’importance de leur participation citoyenne.» Cette dernière a ainsi recueilli les impressions de ses élèves, en marge de la simulation. Les réactions furent unanimes. Ils ont adoré l’expérience.

«Depuis que je suis petit, j’attends pour aller voter. J’ai aimé faire la simulation de vote» , dit le jeune Éloi.

«Le moment que j’ai préféré pendant notre projet était la visite des candidats. Nous avons eu la chance de les voir et de nous informer avant de voter» , lance pour sa part Eleonora.

«Grâce à la rencontre avec les candidats, j’ai appris plusieurs informations nouvelles et j’étais plus certaine de mon choix lors du jour du vote» , ajoute une collègue du nom de Yasmine.

«Durant la simulation de vote, j’étais contente d’être scrutateur. J’aimais écrire mes initiales sur les bulletins de vote et après l’école, avec Mme Nathalie et le greffier, nous avons fait le dépouillement des votes» , conclut Alae, jouant un rôle bien précis dans le cadre de la journée du vote.

Les résultats

C’est plus de 1,1 million de jeunes du primaire et du secondaire qui ont participé au Vote étudiant Canada 2019. Ils proviennent de 7 747 écoles et représentent les 338 circonscriptions du pays.

À l’issue de ce scrutin, les écoliers ont élu un gouvernement minoritaire libéral. Le Parti libéral du Canada a obtenu 22,3 % des suffrages et remporté 109 sièges. Justin Trudeau a gagné dans sa circonscription montréalaise de Papineau.

À l’école de Boisbriand, le résultat de la simulation touchait 71 élèves dans trois classes, avec un taux de participation de 99 %. Le Parti libéral obtient 31 votes, devant le Bloc québécois (21), le Parti conservateur (10) et le Nouveau Parti démocratique (8).

Au final, pour plus d’informations concernant Civix: [https://civix.ca].

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top