- PUBLICITÉ -
Des consultations attirent plus d’une centaine de citoyens engagés

Photo Nicolas T. Parent

Plus d’une centaine de citoyens étaient présents lors de ces consultations concernant le développement urbanistique de Rosemère.

Photo Nicolas T. Parent

Le maire de Rosemère, Eric Westram, a pris la parole lors de la première séance de consultation et de travail.

Rosemère: Des consultations attirent plus d’une centaine de citoyens engagés

Développement urbanistique à Rosemère

La Ville de Rosemère organisait, les samedi 16 et mercredi 20 mars derniers, des consultations publiques relatives à son développement urbanistique, conviant au passage plus d’une centaine de citoyens, selon ses estimations. En présence des élus municipaux, entre autres, les résidants, de tous âges, ont partagé leur vision et leurs idées, autour de plusieurs tables de discussion, au centre communautaire de la ville.

Notons d’entrée de jeu que ces consultations se sont articulées autour de cinq grandes orientations. Celles-ci étaient d’ailleurs inscrites dans un «cahier du participant» , remis lors des séances d’information et de travail:

1- Assurer la conservation et la mise en valeur des milieux naturels afin de protéger l’identité champêtre de la ville et la qualité des cadres de vie. Assurer la gestion durable du territoire de Rosemère pour mieux faire face aux risques des changements climatiques.

2- Répondre aux besoins des populations actuelles et futures en concevant des milieux de vie de qualité, en s’intégrant harmonieusement avec la vocation des secteurs. Privilégier le redéveloppement des secteurs existants avant le développement de nouveaux milieux de vie, afin de consolider le territoire.

3- Assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine identitaire de Rosemère.

4- Améliorer la mobilité durable de Rosemère en privilégiant le transport actif et collectif.

5- Promouvoir une économie pérenne, durable et diversifiée.

Aux dires des responsables, plusieurs enjeux, objectifs et défis liés à ces orientations, présentées ci-haut, ont animé les discussions aux tables.

«Je tiens d’abord à vous remercier d’être présents, ce matin, afin de discuter de l’avenir de notre ville» , de déclarer Eric Westram, maire de Rosemère, lors de la première des deux consultations du 16 mars, à la veille de la séance de travail.

«Nous tenions à mettre en œuvre ce type de démarche qui se veut participative, et il s’agit aujourd’hui d’une étape charnière. Si nous sommes réunis, maintenant, c’est pour vous écouter, pour recueillir vos idées, vos opinions et vos préoccupations concernant les orientations et les objectifs entourant le développement de la Ville de Rosemère.»

La suite des choses

Rappelons qu’en 2018, la Ville de Rosemère s’est dotée d’une vision collective, soit «Rosemère, une ville fière, verte et prospère» . Cette vision représente «l’assise des divers projets qui seront entrepris dans les prochaines années» . Pour la réaliser, la Ville compte mettre en œuvre sa vision urbanistique.

On précise que, dans les prochaines semaines, une équipe analysera l’ensemble des commentaires et suggestions recueillis, lors des dernières consultations et séances de travail, afin d’identifier des pistes plus concrètes, des actions précises et des projets à mettre en œuvre pour réaliser la vision de Rosemère.

En septembre 2019, les citoyens seront conviés à une autre consultation publique, qui portera plus précisément sur «les concepts d’aménagement de votre ville» . Finalement, un plan d’urbanisme révisé sera présenté aux résidants l’hiver prochain.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top