- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Des cliniques spécialisées à venir

CSSS Thérèse-De Blainville

Né du besoin d’informer la population de la MRC de Thérèse-De Blainville des dossiers en cours en matière de santé, un café-rencontre s’est organisé le mercredi 13 octobre, dans les bureaux administratifs du CLSC Thérèse-De Blainville.

En compagnie de plusieurs gestionnaires et dirigeants du CSSS Thérèse-De Blainville, cette table ronde a permis d’aiguiller les discussions autour de plusieurs sujets touchant les services offerts, mais aussi de se préparer à l’arrivée, entre autres, de cliniques spécialisées.

«Le 3e étage de l’aile A du CLSC représente plus de 1 000 mètres carrés. Nous voulons installer des médecins et en accueillir de nouveaux. Cet endroit est destiné à la venue de nouvelles cliniques spécialisées. Ainsi, nous pourrions éviter certains déplacements aux patients», a indiqué André Poirier, directeur général du CSSS Thérèse-De Blainville.

Si cet ajout de ressources ne résout pas les problèmes d’accessibilité et de liste d’attente, elle améliorera, voire assouplira le tout.

Dépistage

Le CSSS Thérèse-De Blainville a alloué un petit montant destiné aux jeunes enfants. En collaboration avec des centres de la petite enfance, ce budget a permis le dépistage précoce relié aux retards d’apprentissage ou encore à d’autres problématiques comme la négligence.

«Les résultats sont probants jusqu’à maintenant. En ciblant les problèmes, on peut trouver des solutions adaptées. C’est un très bon investissement social», de rapporter Robert Dean, président du conseil d’administration du CSSS Thérèse-De Blainville.

Employeur de choix

Selon André Poirier, le CSSS Thérèse-De Blainville compte parmi les employeurs de choix. «Nous avons de moins en moins de difficultés à recruter», lance ce dernier, ajoutant que six nouvelles infirmières viennent de se joindre à l’équipe.

Ici, les heures supplémentaires et le recours aux agences ont diminué de 50 %. Le CSSS Thérèse-De Blainville a créé sa propre équipe volante pour les remplacements.

Quant aux unités de vie de longue durée, tel le centre Hubert-Maisonneuve, ce dernier témoigne des nombreux progrès effectués au cours des dernières années.

«En janvier 2009, le Centre a reçu la visite surprise du ministère de la Santé. Les commentaires que nous avons reçus confirment les bons soins qui y sont donnés», de conclure Robert Dean.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top