- PUBLICITÉ -
COVID-19, mise à jour du 17 juin 2020, Isabelle Charest, Horacio Arruda, réouverture des plateaux sportifs intérieurs, Laurentides, MRC de Thérèse-De Blainville, MRC de Deux-Montagnes, Mirabel

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine.

Des assouplissements dès le 26 mars

Activités de loisir et de sport

La ministre Isabelle Charest annonce des assouplissements touchant la pratique du sport et des activités de loisir, notamment la réouverture des centres de conditionnement physique et des autres installations intérieures, à compter du vendredi 26 mars.

Ces assouplissements varient selon le pallier d’alerte propre à chaque région. Puisque les Basses-Laurentides sont toujours en zone rouge, il sera possible de s’entraîner en solo, en duo ou en compagnie de membres de votre cellule familiale. Les activités de sport et de loisir, à l’extérieur comme à l’intérieur, pourront être pratiquées en groupes de huit, au maximum, ou avec des membres de votre cellule familiale. Peu importe le sport ou l’activité, tout devra se dérouler sans contact physique et en respectant les mesures sanitaires en vigueur, incluant la distanciation.

Toute activité sportive pratiquée à l’intérieur devra être encadrée par une personne responsable, une association ou un club, qui verra également au respect des mesures sanitaires. À noter, par ailleurs, que seuls les vestiaires utilisés dans le cadre des activités aquatiques seront accessibles.

On a également pensé aux personnes handicapées ou aux enfants de moins de 10 ans qui pourront être accompagnés d’une personne vivant à la même adresse. Sinon, le détenteur d’une Carte accompagnement loisir délivrée par l’AQLPH pourra s’en prévaloir. Son accompagnateur devra respecter la distanciation physique, sinon porter un équipement de protection.

Activités parascolaire

La ministre Charest était aussi ravie d’annoncer que les activités parascolaires seront autorisées dès le 15 mars, pour autant qu’elles se pratiquent en groupes-classes stables. C’est donc dire qu’aucun match inter-équipes ou inter-école ne pourra être disputé jusqu’à nouvel ordre. Plus est, aucune activité ne pourra se dérouler devant un public.

«Les jeunes pourront pratiquer à nouveau leurs activités favorites et surtout retrouver leurs coéquipiers, s’est réjouie la ministre. J’ai confiance que les sportifs seront exemplaires dans le respect des règles sanitaires. Cela nous permettra de cheminer vers un retour à la normale dans les prochains mois. D’ici là, jouons en équipe et bougeons de façon sécuritaire.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top