- PUBLICITÉ -
Déjà un 5 dîner-bénéfice: on vise une récolte de 85 000 $

Photo Christian Asselin

On reconnaît, de gauche à droite, Jean-François Hamel, Groupe Hamel, Caroline Leclerc, Groupe Leclerc, Annie Latreile, Centre Regain de vie, et Armando Mello, Ville de Sainte-Thérèse.

Déjà un 5e dîner-bénéfice: on vise une récolte de 85 000 $

Centre Regain de vie

C’est sous le thème «Saveurs printanières» que se déroulera, le 24 mars, au Centre communautaire et culturel Thérèse de Blainville, la 5e édition du dîner-bénéfice du Centre Regain de vie. Les 85 000 $ qu’on espère récolter en marge de la présentation de cet évènement permettront d’offrir davantage de services aux dizaines de personnes qui fréquentent l’organisme sur une base régulière.

Organisé sous la coprésidence d’honneur de Sylvie Surprenant, mairesse de Sainte-Thérèse, et de Caroline Leclerc, du Groupe Leclerc, l’édition 2020 du dîner-bénéfice du Centre Regain de vie redouble d’importance cette année puisque si elle connaît le succès escompté, l’organisme sera en mesure d’ouvrir cinq jours par semaine au lieu des quatre actuels, «qui ne suffisent plus à la demande» (deux de ces quatre jours sont d’ailleurs déjà financés par le dîner-bénéfice).

«Cela voudrait dire, d’insister sa directrice générale, Annie Latreille, que sept enfants supplémentaires pourraient fréquenter notre halte-garderie. C’est aussi donné la chance à nos travailleurs sociaux de rencontrer deux personnes de plus chacun, et ce, chaque semaine. C’est aussi accueillir cinq participants de plus à nos cuisines collectives, tout en donnant accès à notre aide alimentaire une journée de plus à nos usagers fréquents et aux itinérants qui nous visitent le jour.»

Une nouvelle à la coprésidence d’honneur

Coprésident d’honneur depuis trois ans au côté de Sylvie Surprenant, Jean-François Hamel, président du Groupe Hamel, cède sa place à Caroline Leclerc, pour l’édition 2020, mais assure qu’il ne sera jamais bien loin.

«Le Groupe Hamel reste partenaire officiel de Regain de vie. Il est là cette année et y sera encore l’année prochaine. On est loin de se retirer. Au contraire, nous allons continuer à nous impliquer! On ne quitte pas, on va le faire ensemble!» a clarifié M. Hamel.

Si ce dernier a choisi de «passer la puck» au Groupe Leclerc, «des amis et partenaires du dîner-bénéfice depuis les tout-débuts» , c’est avant tout pour que cette famille fasse bénéficier, à son tour, de ses nombreux contacts.

«Les Leclerc furent les premiers à dire oui lorsque je les ai appelés, il y a de cela 4 ans pour leur demander de s’impliquer financièrement dans le dîner-bénéfice. Sans poser de questions, ils m’avaient alors remis un chèque de 5 000 $! Depuis, ils sont toujours là» , d’ajouter M. Hamel, évidemment reconnaissant envers le Groupe Leclerc.

«J’ai de grosses pointures à chausser!» de rétorquer Mme Leclerc, remerciant au passage Jean-François Hamel de même que sa conjointe Julie Lapointe, pour leur implication des trois dernières années.

«La précarité socioéconomique, a poursuivi Caroline Leclerc, est un enjeu sérieux et très présent qui affecte les membres de la communauté de la MRC de Thérèse-De Blainville, du plus jeune au plus vieux. Nous avons tous une responsabilité d’aider son prochain. Redonner et s’impliquer fait partie de l’ADN du Groupe Leclerc.»

Trois des six concessions automobiles du Groupe Leclerc sont situées sur le territoire de la MRC de Thérèse-De Blainville.

Appui de la Ville

Établi à Sainte-Thérèse depuis 30 ans, le Centre Regain de vie bénéficie de l’appui indéniable de sa Ville d’adoption. Année après année, depuis quatre ans, elle lui offre gracieusement les locaux du Centre culturel et communautaire pour la tenue de son dîner-bénéfice.

Coprésidente d’honneur pour une 5année, la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant était retenue ailleurs au moment de la conférence de presse. Le conseiller Armando Mello y était pour la représenter.

«Je suis rassuré de savoir que les citoyens en situation de précarité socio-économique peuvent être bien accompagnés dans leur démarche lorsque vient le temps de chercher de l’aide» , a-t-il indiqué.

Soulignons par ailleurs qu’Yves Gravel, du restaurant La Maison François, de Sainte-Thérèse, a accepté de prendre en charge la partie «repas» de l’événement. Un menu «5 services» sera offert aux convives.

Pour se procurer un billet, ou une table, il suffit de visiter le [http://centreregaindevie.ca].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top