- PUBLICITÉ -

Photo Mark Quevillon - La matériathèque renferme toutes sortes de jouets et de jeux qui touchent les différents domaines du développement de l’enfant.

Photo Mark Quevillon - Les locaux sont lumineux et modernes.

De nouveaux locaux pour un nouveau programme

Techniques d’éducation à l’enfance

Malgré une session en mode hybride, les étudiantes en Techniques d’éducation à l’enfance du Collège Lionel-Groulx peuvent se réjouir de profiter de nouvelles salles de classe spécialisées, incluant une matériathèque et des laboratoires favorisant le travail en mode collaboratif.

Formant la première cohorte de ce nouveau programme d’études offert à Sainte-Thérèse, elles pourront profiter de grands locaux lumineux et modernes en plus de partager des salles spécialisées en biologie, soins infirmiers et théâtre.

La matériathèque renferme toutes sortes de jouets et de jeux qui touchent les différents domaines du développement de l’enfant. Le matériel d’animation, les livres et les objets ont été choisis pour représenter la nature et la faune du Québec. Du matériel pédagogique utilisé en service éducatif est également accessible pour stimuler l’apprentissage des étudiantes.

Afin de former de futures intervenantes outillées, notamment à l’égard des enfants à besoins particuliers, du matériel a été choisi pour optimiser leurs apprentissages. Par exemple, la stimulation sensorielle et la gestion du stress peuvent être facilitées avec des objets texturés, la gestion des émotions avec des livres et la compréhension des consignes avec des pictogrammes ou d’autres objets pour la gestion du temps.

Grâce à un partenariat avec le Centre de la petite enfance Fanfan Soleil, adjacent au Collège, une captation audiovisuelle sur la vie des enfants bonifie les enseignements prodigués et permet d’observer et améliorer les interventions. La technologie est ainsi très présente avec l’accès à des portables durant les cours et à des tablettes électroniques lors des sorties en plein air.

«Ce programme a été créé pour répondre aux besoins régionaux tout en se rapprochant le plus possible des réalités professionnelles, affirme Michel Louis Beauchamp, directeur général du Collège Lionel-Groulx. Le programme prône une approche expérientielle dans laquelle les étudiants expérimentent des activités en tant qu’adultes et c’est à partir de leur expérience personnelle qu’ils vont les adapter aux enfants

Avec des cours en plein air à l’appui, les étudiantes apprendront les rudiments de l’éducation à la nature grâce à des jeux d’expérimentation (loupes, microscopes, boussoles, lampes frontales, jeux de sable, etc.). Un type de pédagogie qui permet d’amorcer des apprentissages, développer les compétences et l’autonomie tout en ouvrant la conscience environnementale des enfants. Il ne faudrait pas se surprendre de retrouver les étudiantes de ce programme au parc Richelieu ou au Jardin des sources.

Le parcours collégial permet également de vivre plusieurs expériences concrètes accompagnées sur le terrain dès la première session d’études auxquelles s’ajoutent, tout au long de la formation, des stages crédités et la possibilité de s’inscrire à des stages rémunérés en alternance travail-études.

Notons que le Collège Lionel-Groulx propose également une formation menant à une attestation d’études collégiales dans le domaine pour les adultes déjà en emploi dans ce secteur d’activités.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top