- PUBLICITÉ -

Les nouveaux habits pour les pompiers sont très confortables et permettent une mobilité optimale.

De nouveaux habits de protection pour les pompiers de Sainte-Thérèse

La Ville de Sainte-Thérèse est fière d’annoncer un investissement majeur en matière de sécurité pour son Service de sécurité incendie avec l’achat de 36 nouveaux habits de combat. Ces nouveaux vêtements de protection incluent les dernières avancées technologiques sur le marché offrant ainsi une protection à 99,99% contre les particules cancérigènes.

En bonifiant l’équipement de protection, la Ville s’assure de réduire au minimum le risque d’exposition des pompiers à des substances toxiques puisque le nettoyage peut se faire en alternance, assurant ainsi, pour chaque intervention, le port d’un habit propre et non-contaminé.

«La réglementation québécoise ne contient pas de dispositions précises relativement à l’entretien de ces vêtements de protection, mais l’objectif ultime pour la Ville est d’arriver à minimiser les risques surtout en ce qui a trait à la santé directe des employés. C’est pourquoi, nous souhaitons offrir des pratiques bien au-delà des normes établies afin de réduire le plus possible l’exposition des pompiers aux contaminants dangereux», déclare la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant.

De son côté, Stéphane Dufour, chef de division, intervention et projets spéciaux du Service de sécurité incendie de la Ville de Sainte-Thérèse, ajoute: «Maintenant, la quantité et la qualité de l’équipement disponible nous permet d’enfiler des habits propres pour toutes nos interventions, réduisant ainsi énormément notre contact avec les substances cancérigènes. Nos pompiers sont contents de l’achat et très fiers de porter ces nouveaux habits. La coupe profilée est très confortable et permet une mobilité optimale, ce qui est très important dans notre profession.»

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top