- PUBLICITÉ -
De la visite haïtienne pour Diane Bourgeois

(Photo Michel Chartrand)

De la visite haïtienne pour Diane Bourgeois

Bilan de session

Ce fut une session parlementaire prorogée par le premier ministre, puis un début d’année – sinon de décennie – marqué par le drame haïtien que venait commenter la députée de Terrebonne-Blainville, Diane Bourgeois, vendredi dernier, devant toute la presse régionale.

Une session donc prorogée par Stephen Harper, alors même que les questions sur l’Afghanistan se faisaient de plus en plus pressantes relativement au fonctionnaire délateur Richard Colvin. La prochaine session parlementaire reprendra donc le 3 mars prochain, avec la présentation du budget dès le lendemain.

Tous les projets de loi ne mourront cependant pas au feuilleton, mais ils devront être repris au début de l’étape en cours, au moment du retrait des conservateurs de la Chambre des communes.

Certains de ces projets de loi sont cependant urgents. On pense notamment à tout ce qui concerne l’assurance emploi, dont les bloquistes demandaient d’importantes bonifications.

Ce fut une session éminemment brève et chaotique, dont la prorogation continue de faire des vagues, mais cependant pas de raz-de-marée puisque les sondages placent le sujet derrière nombre d’inquiétudes citoyennes, à commencer par celle du sort d’Haïti.

C’est d’ailleurs de façon tout à fait fortuite, au moment du point de presse, qu’un groupe de représentants de la communauté en crise venait rencontrer Diane Bourgeois, dont le chef s’est positionné tout à fait en faveur d’une aide accrue envers Haïti, lors de l’ouverture de son récent caucus à Québec.
«S’il est un pays que le Québec doit aider de façon particulière, où nous pouvons faire une différence, c’est bien Haïti», d’alléguer Gilles Duceppe. Le lien francophone est évidemment une donnée majeure et le chef du Bloc québécois ne manquait pas de préciser que l’égide des Nations Unies devait s’exercer dans le respect total de la souveraineté haïtienne.

La petite délégation a donc pu obtenir la documentation complète ainsi que les références utiles, afin de favoriser l’accueil d’un parent demeuré en Haïti.

Par ailleurs, la députée de préciser que la dernière session a été riche en évènements, particulièrement aux affaires émanant des députés, avec le dépôt de six projets bloquistes qui ont fait l’objet d’un vote, deux autres concernant notamment l’assurance emploi, ainsi qu’une demande des crédits d’impôt pour les nouveaux diplômés qui s’installent en région. Six points étaient à l’ordre des priorités et six autres projets de loi ont passé l’étape de la première lecture.

En ce qui concerne les grands enjeux du moment de sa circonscription de Terrebonne-Blainville, tout en se rattachant à son rôle de porte-parole du Bloc québécois en matière de travaux publics et services gouvernementaux, c’est la surveillance d’allocation de contrats en avionnerie qui constitue le principal dossier fédéral-provincial de Diane Bourgeois.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top