- PUBLICITÉ -

Michel Dicaire-Acosta, le candidat du Bloc québécois dans la circonscription de Thérèse-De Blainville.

Dans Thérèse-De Blainville: Michel Dicaire-Acosta portera les couleurs du Bloc québécois

Pour les élections fédérales prévues à l’automne, Michel Dicaire-Acosta a pris la décision de porter sa candidature à l’investiture du Bloc Québécois de Thérèse-De Blainville.

Détenteur d’un baccalauréat en science politique de l’UQAM, Michel Dicaire-Acosta est un passionné de politique. «D’aussi loin que je me souvienne, la politique sous toutes ses formes, me passionne», indique le candidat à l’investiture dans une lettre sur sa page Facebook.

Demeurant depuis sa naissance dans la région des Basses-Laurentides, Michel Dicaire-Acosta a fait son parcours scolaire dans les écoles publiques de la région. «J’ai grandi à Lorraine les 21 premières années de ma vie. Je demeure présentement à Blainville. Ma vie est ici, je suis un gars de la place.»

Depuis plusieurs années, Michel Dicaire-Acosta milite dans diverses sphères de la société civile. «Mes premières années de militantisme remontent au temps de Richard Legendre au Parti québécois.»

Sa famille politique

Le Blainvillois a également milité pour le mouvement étudiant en 2012 ainsi que pour Option nationale pour les élections de 2012 et 2014. «En 2015, j’ai pris la responsabilité d’être le directeur de campagne pour le Bloc québécois dans Thérèse-De Blainville. C’est dans cette lignée politique que j’ai trouvé ma famille politique au niveau fédéral, le Bloc québécois! »

«Ottawa nuit à l’émancipation du Québec dans une multitude de dossiers. Que ce soit au niveau de l’environnement, de la défense de la langue française, des luttes fiscales de la solidarité envers notre monde agricole ou même de la sécurité navale du fleuve Saint-Laurent, le gouvernement canadien se traîne les pieds», déclare-t-il.

«Il est temps que les Québécois soient maîtres chez eux et c’est pour cette raison que je fais le choix de devenir candidat pour le seul parti indépendantiste de la scène fédérale: le Bloc Québécois. La liberté politique de notre nation se fera au Québec. Jusqu’à cette date, je défendrai l’intérêt de ma région et de tous les Québécois dans ce parlement étranger à Ottawa», termine Michel Dicaire-Acosta.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top