- PUBLICITÉ -
Création de deux jardins communautaires à Rosemère

Photo Claude Desjardins

Roxanne Latour et Mireille Ladouceur, enseignantes et responsables du comité vert à l’école Val-des-Ormes.

Photo Claude Desjardins

Denyse Hébert, directrice générale de l’Externat Sacré-Cœur.

Création de deux jardins communautaires à Rosemère

À l’école Val-des-Ormes et l’Externat Sacré-Cœur

La Ville de Rosemère annonce l’aménagement de deux jardins communautaires, en collaboration avec deux institutions scolaires situées dans cette municipalité, l’école primaire Val-des-Ormes et l’Externat Sacré-Cœur.

Grâce à un investissement de 30 000 $, on pourra d’abord installer dix bacs surélevés, devant l’école Val-des-Ormes (199, chemin de la Grande-Côte), des espaces qui profiteront à autant de familles rosemèroises qui pourront y cultiver fruits et légumes durant la belle saison. Ces bacs, a-t-on précisé, seront construits par l’Atelier d’ébénisterie de Rosemère, un organisme communautaire mis sur pied l’année dernière, à la suggestion d’un citoyen.

La main à la terre

À l’origine de ce projet, deux enseignantes responsables du comité vert, Mireille Ladouceur et Roxanne Latour, ont raconté avoir mis sur pied, depuis deux ans, un jardin pédagogique qu’elles souhaitaient pouvoir exploiter de façon optimale. On cherchait également un moyen de verdir le terrain de l’école, ce que le projet de jardin communautaire permettra de faire.

Pour ce qui est du jardin pédagogique, sachez que la Ville a fourni la terre, le paillis, le compost et les bacs de récupération d’eau de pluie. Tout récemment, une cinquantaine d’élèves de l’école, dont certains présentent des besoins particuliers, a-t-on souligné, ont participé à la préparation du terrain et la mise en terre des premiers plants.

«Merci à la Municipalité de faire en sorte que les espaces verts servent aussi de lieu d’éducation» , de mentionner Mme Ladouceur.

Développer des compétences

Quant à l’Externat Sacré-Cœur (535, rue Lefrançois), on parle de 24 espaces à cultiver, suivant le principe d’un jumelage entre une famille et un élève de l’institution, membre du comité sur l’environnement.

«En instaurant le Profil scientifique Curios et une activité d’agriculture urbaine, nous voulions donner à nos élèves l’occasion de découvrir davantage leur milieu de vie et d’approfondir leurs connaissances environnementales. La collaboration avec les Rosemèrois ne peut qu’être positive. Nous sommes emballés par ce projet qui donnera à nos jeunes l’opportunité de développer de nouvelles compétences» , a pour sa part exprimé la directrice générale de l’Externat Sacré-Cœur, Denyse Hébert.

Une source de fierté

De son côté, le maire de Rosemère, Eric Westram, a salué l’initiative en soulignant les vertus du jardinage communautaire comme une activité favorisant l’entraide intergénérationnelle, l’adoption de saines habitudes de vie, une pratique susceptible, par ailleurs, de favoriser les contacts sociaux. «Les gens qui jardinent sont portés à partager des trucs et des conseils, parfois même les fruits de leur récolte avec leurs voisins. C’est un passe-temps générateur de fierté, qui permet aussi de se ressourcer» , d’énumérer M. Westram.

Toute personne intéressée par l’un ou l’autre de ces deux projets doit communiquer avec le Service des loisirs de Rosemère, au 450 621-3500, poste 7380.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top