- PUBLICITÉ -

L’équipe instigatrice du projet Qualité du CPE La Rose des Vents: Chantale Proulx, Nathalie Bourguignon, Maryse Mailhot, Annick Charron, Nadine Jean, Anick Martel et Catherine Legris.

Un CPE qui voit grand pour les petits

Le bureau coordonnateur du Centre de la petite enfance (CPE) La Rose des Vents a dévoilé son projet Qualité à ses responsables de services de garde éducatifs en milieu familial (RSG), le 15 juin, à son centre situé au 945, rue de la Mairie, à Blainville, en présence de Chantale Proulx, présidente du conseil d’administration du CPE, de l’équipe du bureau coordonnateur du CPE La Rose des Vents et de la directrice générale Maryse Mailhot.

Concernés par tout ce qui touche le développement des enfants et le soutien professionnel des personnes qui assurent un service de garde éducatif en milieu familial, les administrateurs du CPE La Rose des Vents présentaient le projet Qualité qui consiste à offrir une formation gratuite qui cible les besoins de son groupe de RSG dans son approche éducative ou dans l’intégration d’un enfant ayant des besoins particuliers. Cette formation servirait également au développement des compétences du personnel en conseil pédagogique du bureau coordonnateur du CPE.

«Nous proposons un projet qui viendra renforcer l’acquisition de connaissances sur le savoir-faire éducatif des RSG et permettra au personnel de soutien pédagogique à la petite enfance et aux RSG d’enrichir leurs réflexions et leurs pratiques pour ainsi assurer un impact favorable et durable sur la qualité de leur travail auprès des enfants», d’assurer Mme Mailhot.

Nathalie Bourguignon, Nadine Jean et Annick Charron, de l’équipe en conseil pédagogique du CPE La Rose des Vents, ont fait une présentation détaillée du projet. «L’optimisation des compétences se fera par le biais d’une formation ciblée, mais aussi par un accompagnement soutenu. L’équipe de soutien pédagogique, quant à elle, recevra une formation plus poussée et aura accès à une intervenante en psychoéducation pour les soutenir dans les différentes situations répertoriées dans les milieux, surtout entourant l’intégration des enfants ayant des besoins particuliers», de déclarer Mme Bourguignon.

Un travail d’équipe

Nadine Jean, conseillère pédagogique, a présenté la ressource professionnelle qui agira comme chargée de projet. «Mme Catherine Legris s’appuiera sur les besoins identifiés pour déterminer le champ d’action. Elle offrira de la formation et de l’accompagnement tout en respectant la réalité des services de garde éducatifs en milieu familial», de mentionner Mme Jean.

Catherine Legris était présente lors de la soirée d’information. Elle y expliquait son approche et ses attentes en tant que personne-ressource pour le projet Qualité. «Il n’y a pas de recette miracle, mais des outils et des démarches qui nous aident à intervenir plus efficacement, selon les besoins de l’enfant. Il s’agit bien d’un travail d’équipe. J’ai hâte de lire et de m’intéresser à vos besoins, pour que la formation soit le plus proche possible de ce qui vous rejoint au quotidien», de dire Mme Legris, en invitant les RSG à lui soumettre leurs idées et leurs réflexions durant la présentation.

«L’idée est maintenant lancée, il ne reste plus qu’à recevoir les inscriptions des responsables de garde éducative en milieu familial pour faire de ce projet un succès qui, nous l’espérons, pourra devenir récurrent», de conclure Maryse Mailhot, tout en précisant le travail professionnel de l’équipe du volet conseil pédagogique et leur enthousiasme «contagieux» pour le projet.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top