- PUBLICITÉ -
COVID-19, cas par ville, Basses-Laurentides, MRC de Thérèse-De Blainville, Mirabel, campagne de vaccination, MRC de Deux-Montagnes

COVID-19: lente progression des cas dans les Basses-Laurentides

Toujours pas d’explosion spectaculaire dans les Basses-Laurentides, en cette troisième vague de pandémie, il n’en reste pas moins que la progression  des cas, sauf exception, demeure constante dans la plupart des municipalités.

MRC de Thérèse-De Blainville

Au tableau hebdomadaire dressé par la santé publique des Laurentides, qui compile les statistiques pour chacune des municipalités de ce grand territoire, on notait qu’en date du jeudi 15 avril, on avait passé le cap des 2 000 cas, à Blainville, qui en affiche désormais 2019, une augmentation de 34 en une semaine. Durant la même période, le nombre de cas actifs est tout de même apparu à la baisse. On en dénombrait alors 29 (-5).

Deux municipalités voisines montrent aussi des cumulatifs dans les quatre chiffres. Ainsi,  1 131 Thérésiens (+39) ont contracté le virus depuis le début de la pandémie. Les cas actifs y sont aussi en hausse, avec 39, soit 14 de plus que la semaine précédente. À Boisbriand, 24 tests se sont révélés positifs, pour un total de 1 052, alors qu’on enregistrait une légère baisse des cas actifs, avec 26 (-4).

Dans les autres villes de la MRC, la situation se lit comme suit : Rosemère, 540 cas (+15) et 17 cas actifs (-1); Sainte-Anne-des-Plaines 506 cas (+20) et 20 cas actifs (+10); Bois-des-Filion, 422 cas (+15) et 17 cas actifs (+9); Lorraine, 371 cas (+5) et huit cas actifs (-2).

MRC de Deux-Montagnes

Semaine relativement tranquille, dans cette MRC qui compte huit municipalités. Saint-Eustache a vu s’ajouter 35 cas au tableau cumulatif (1 732), c’est tout de même 15 de moins que la semaine précédente. Le nombre de cas actifs y est aussi en baisse, avec un total de 35, c’est à dire 11 de moins.

La situation est différente (toute proportion gardée) à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, où 578 résidants ont été infectés par le virus jusqu’ici, une augmentation de 13 en une semaine, alors que le nombre de cas actifs se situait à 12 (+1). Pendant ce temps, à Deux-Montagnes, on enregistrait 10 nouveaux cas, pour un total de 501, et neuf cas actifs (+5).

Dans les autres ville de la MRC, le tableau est le suivant : Pointe-Calumet, 178 cas (+7) et 8 cas actifs (-4); Saint-Joseph-du-Lac, 160 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs; Oka, 103 cas (+1) et 1 à 4 cas actifs (-3); Kanesatake, 31 cas (+0) et aucun cas actif; Saint-Placide, 21 cas (+0) et aucun cas actif.

Mirabel

À Mirabel, qui est à la fois ville et MRC, on recensait 1 815 cas, le 15 en avril soit 56 de plus que la semaine précédente. Le nombre de cas actifs y était aussi à la hausse avec 56, une augmentation de 33.

Guérisons, vaccins, variants

Pour l’ensemble des Laurentides, on affichait un cumulatif de 18 807 cas, 542 cas actifs et 495 décès depuis le début de cette crise sanitaire. On indiquait par ailleurs que, parmi ces cas, 859 étaient attribuables à un variant, soit 248 de plus en une semaine. Ces variants représentent 135,6 cas pour 100 000 habitants, une donnée en hausse de 39,1.

Au même tableau, on indiquait que 17 770 personnes qui avaient contracté le virus s’en trouvaient guéries. Toujours en date du 15 avril, on avait administré 136 207 doses de vaccin, une augmentation de 33 425 en une semaine.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top