- PUBLICITÉ -
CCITB, FCCQ, campagne de vaccination, MSSS, COVId-19,

(Image par Wilfried Pohnke de Pixabay)

COVID-19 : la même stabilité dans les Basses-Laurentides

Les effets de la troisième vague se font toujours sentir de façon modérée, dans les Basses-Laurentides, selon les données hebdomadaires dévoilées par la santé publique, jeudi dernier.

MRC de Deux-Montagnes

Quelque 35 cas se sont ajoutés à Saint-Eustache, qui en affiche désormais 1 767 au tableau cumulatif, en date du 22 avril. Le nombre de guérisons aura tout de même supplanté cette tendance puisqu’on y bouclait la semaine avec 34 cas actifs (-1).

On parle aussi de stabilité à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, où 16 citoyens ont reçu un diagnostic de COVID-19,  en une semaine, pour un total de 594 depuis le début de la pandémie. On y enregistrait aussi 15 cas actifs, c’est à dire trois de plus que la semaine précédente. À Deux-Montagnes, 13 nouveaux cas apparaissaient au tableau, pour un cumulatif de 514. On y dénombrait aussi 13 cas actifs, en hausse de quatre.

Dans les autres villes de la MRC, la situation se lit comme suit : Pointe-Calumet, 180 cas (+2) et 1 à 4 actifs (-4); Sainte-Joseph-du-Lac, 164 cas (+4) et 1 à 4 cas actifs. Oka, 105 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs (+2); Kanesatake, 32 cas (+1) et 1 à 4 cas actifs (+1); Saint-Placide, 23 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs (+2).

MRC de Thérèse-De Blainville

Règle générale, les fluctuations montrent un visage stable et modéré, dans cette MRC où le plus grand nombre de cas est enregistré à Blainville, qui en affiche 2 061, depuis le début de cette crise sanitaire, dont 42 en l’espace d’une semaine. On y compte en même temps 42 cas actifs, une augmentation de trois. Avec Bois-des-Filion et Lorraine (voir plus bas), c’est le seul endroit où cette donnée est à la hausse.

La semaine dernière, 10 résidants de Sainte-Thérèse ont obtenu un test positif, pour un total de 1 141 cas jusqu’ici, en même temps qu’on observait une baisse considérable des cas actifs, qui sont passés de 319 à 13. La même tendance s’observe à Boisbriand, où s’ajoutaient 11 nouveaux cas, pour un cumulatif de 1063. Les cas actifs y ont toutefois fondu de moitié, passant de 26 à 13.

Dans les autres villes de la MRC, le tableau est le suivant : Rosemère, 547 cas (+7) et six cas actifs (-11); Sainte-Anne-des-Plaines, 518 cas (+12) et 14 cas actifs (-6); Bois-des-Filion, 443 cas (+21) et 20 cas actifs (+3); Lorraine, 380 cas (+9) et 9 cas actifs (+1).

Mirabel

À Mirabel, qui est à la fois ville et MRC, 58 personnes se sont ajoutées aux statistiques, pour un total de 1 873 infections depuis le début de la pandémie. On y dénombre aussi 55 cas actifs, c’est à dire un de moins que la semaine dernière.

Vaccins et guérisons

Pour la grande région des Laurentides, les données publiées le 22 avril faisaient état de 19 301 cas au total, une augmentation de 494 en une semaine. Durant la même période, le nombre de cas actifs est passé de 542 à 496, en baisse de 46. Aucun nouveau décès n’a été enregistré. On en déplorait 495 jusque-là.

Enfin, on signale que 18 310 personnes atteintes de la COVID-19, dans les Laurentides, en sont désormais guéries, c’est à dire 540 de plus que la semaine précédente. Entre le 15 et le 22 avril, 31 217 doses de vaccin ont été administrées, pour un total de 167 424.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top