- PUBLICITÉ -
Consortium Jeunesse Thérèse-De Blainville

Photo Pierre Latour:

Consortium Jeunesse Thérèse-De Blainville

Journée de rassemblement pour les intervenants jeunesse

Chaque année, le Consortium Jeunesse Thérèse-De Blainville, lequel regroupe quelque 70 organismes locaux et régionaux de la MRC de Thérèse-De Blainville, offre une journée de rassemblement à ses intervenants jeunesse.

Le 8 juin dernier, ils ont été plus d’une centaine à répondre à l’appel. «Ce rassemblement nous permet de nous ressourcer entre nous», a d’emblée souligné l’un des intervenants du Consortium, Roger Barrette.

Au programme de la journée, une conférence animée par Danie Beaulieu, docteure en psychologie et cocréatrice de la «Thérapie d’impact» et de la «technique d’Intégration par les mouvements oculaires», sous le thème Bâtir sa fierté.

Les réalisations

Regroupement d’intervenants locaux émanant des différents secteurs public et communautaire, le Consortium permet des rencontres régulières afin de développer des services d’aide pour la jeunesse 0-25 ans de la région. «Le regroupement est né en 1995, d’une volonté des partenaires d’adhérer à une vision commune afin d’éviter le travail en silo et permettre aux organismes déjà existants de faire des alliances afin d’offrir de meilleurs services à la population», rappelle M. Barrette. Ce faisant, les intervenants tant du milieu de la santé que ceux de l’éducation et du municipal, de la police et des divers organismes sociaux et d’employabilité se retrouvent tous autour d’une même table, selon trois axes prioritaires, à savoir le Comité 0-5 ans, le Comité 6-12 ans et le Comité 13-25 ans.

Depuis la dernière année, plusieurs réalisations ont vu le jour, notamment au niveau de la mise en place d’un programme de répit de soirée et de fin de semaine, ainsi que l’achat de matériel pédagogique et de sièges d’auto, pour les 0-5 ans. Au chapitre des 6-12 ans, mentionnons, entre autres, la reconduction du programme Patines-tu?, ainsi que la mise sur pied du programme Pédales-tu?, deux programmes de récupération de patins, pour l’un, et de vélos, pour l’autre.

Quant au Comité 13-25 ans, son mandat s’articule toujours autour des thèmes tels la violence, le décrochage scolaire, le travail de rue et la santé mentale. «On ne réinvente pas la roue. On travaille pour nos jeunes et on tente d’intervenir dans les zones grises», indique la responsable du comité et directrice de la Maison des jeunes des Basses-Laurentides, Manon Coursol.

Enfin, en ce qui concerne l’employabilité, mentionnons que le Consortium se réjouit, grâce notamment à la collaboration du Carrefour jeunesse-emploi, d’avoir accès au monde des affaires.

«L’un des objectifs du Consortium a toujours été de faire circuler le plus d’information possible, de former tous les intervenants terrain afin qu’ils dépistent la clientèle à risque et qu’ils assurent un filet de sécurité. Nous continuerons cette façon de faire en 2012 qui donne, année après année, des résultats probants», a indiqué M. Barrette en terminant.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top