- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Conseiller municipal du quartier des Hirondelles, à Blainville: Louis Lamarre quittera la politique municipale

Le conseiller municipal du quartier des Hirondelles à Blainville, Louis Lamarre, a annoncé son retrait de la vie politique municipale, sitôt son présent mandat terminé.

«Je ne solliciterai pas un troisième mandat. Mes huit années d’élu ont été aussi stimulantes, exigeantes que passionnantes. J’arrive maintenant à une nouvelle étape dans ma vie, tant au plan personnel que professionnel», a-t-il annoncé, par voie de communiqué. Or, la nouvelle arrive quelques mois après qu’il eut pourtant annoncé son intention de se porter candidat au poste de conseiller municipal du même quartier, sous la bannière Mouvement Blainville, en vue du scrutin de novembre 2013. Invité à expliquer ce revirement de situation, M. Lamarre s’est montré avare de commentaires, se contentant de répéter que l’essentiel de son message se trouvait déjà dans le communiqué. «Les choses ont évolué depuis l’automne, tant professionnellement que personnellement. C’est ce que je dis dans le communiqué», a-t-il répété.

Ce dernier a toutefois tenu à remercier les citoyens de l’avoir élu à deux reprises, en 2005 et en 2009, et a également témoigné sa reconnaissance à l’endroit du chef du Mouvement Blainville, Florent Gravel, et aux membres actuels de son équipe, de l’avoir accueilli l’automne dernier. «Je suis à la fois triste de quitter cette belle équipe et heureux que des gens qualifiés, dévoués, sincères et honnêtes s’investissent en politique pour les bonnes raisons.»

À savoir si son absence lors des deux dernières séances du conseil, soit les 26 mars et 16 avril, avait un lien quelconque avec sa décision, M. Lamarre s’est montré catégorique: «Pas du tout», a-t-il tranché.

Conseiller municipal depuis huit ans à Blainville, M. Lamarre a d’abord été élu sous la bannière Notre Blainville avant de siéger à titre de conseiller indépendant, en 2011, et de fonder, quelques mois plus tard, un nouveau parti, Option Blainville. À l’époque, M. Lamarre avait déploré le manque de leadership de Florent Gravel, alors chef du parti Notre Blainville et candidat défait à la mairie lors du scrutin de 2009. Du même souffle, quoique de façon non officielle, M. Lamarre avait aussi annoncé son intention de briguer la mairie aux élections municipales de 2013. À l’automne 2012, MM. Lamarre et Gravel avaient, rappelons-le, enterré la hache de guerre en créant un nouveau parti, Mouvement Blainville. M. Lamarre avait alors annoncé son intention de se présenter au scrutin 2013 à titre de conseiller et M. Gravel, à titre de maire. À ce jour, quatre candidats demeurent officiellement affiliés au parti Mouvement Blainville, nommément Louise Duquette, Mario Giroux, Sylvain Pothier et Sylvie Robberts.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top