- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Compromis et discussions à l’agenda du Club de golf

Construction de condos au Blainvillier

Pas question de reculer pour le Club de golf Le Blainvillier. Le projet de condominiums en est un qui verra le jour en temps voulu.

Toutefois, il n’est pas question pour les dirigeants du Club de golf de ne pas travailler avec les gens du voisinage pour la suite des démarches. «Nous sommes en train de réétudier l’ensemble du dossier. On veut travailler avec les citoyens en bon voisinage», a déclaré Pierre Lamothe, directeur du conseil d’administration du Club de golf Le Blainvillier et responsable du dossier.

Pierre Lamothe n’a pas caché sa déception à l’égard de certains propos et de l’orientation que le projet de condos semble prendre actuellement dans le voisinage et au sein du conseil municipal. «On nous a conseillé de ne pas nous impliquer. De rester à l’extérieur. Maintenant, on va changer notre façon de faire et revoir l’ensemble des démarches», a-t-il déclaré.

- Publicité -

Rappelons que le projet du Club de golf Le Blainvillier prévoit la construction de six édifices de 12 condominiums, pour un total de 72 unités. «Il y a deux objectifs dans le projet. Premièrement, plusieurs de nos membres ont exprimé la volonté d’habiter sur le terrain du Club de golf. Le deuxième est l’aspect innovateur que ça comporte», explique Pierre Lamothe, indiquant que plusieurs de ces membres ont des résidences en Floride l’hiver. Le projet est estimé à 21 millions de dollars.

Les dirigeants du Club de golf ont l’intention de profiter de la période hivernale pour revoir l’ensemble du projet. Actuellement, des études ont été commandées. Une fois les résultats obtenus, le Club de golf a l’intention d’inviter ses voisins à une consultation pour parler du projet. «On va faire une réflexion sur l’ensemble du projet. On veut également travailler avec les voisins. Tout le monde va avoir son mot à dire», confie Pierre Lamothe, avouant que le projet est mal parti, peut-être parce qu’ils ont été mal conseillés.

Parmi les études demandées, le Club de golf souhaite obtenir des réflexions sur la circulation, la hauteur des édifices et l’environnement, afin de préserver la nature.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top