- PUBLICITÉ -
Collège Lionel-Groulx: manifestation pour un retour en classe

Vers 14 h 30

Collège Lionel-Groulx: manifestation pour un retour en classe

Une soixantaine de personnes ont répondu à l’invitation lancée via les réseaux sociaux par deux étudiants du collège Lionel-Groulx, Nicolas Bouillon et Simon Desharnais. Un peu plus de 1 000 invitations avaient été adressées personnellement, desquelles une centaine avaient répondu par l’affirmative. L’idée? Manifester contre la grève, mais surtout pour le retour en classe.

Jeudi dernier, au lendemain de l’assemblée étudiante, et arborant la couleur verte, symbolisant leur opposition à la grève étudiante, les manifestants, des étudiants pour la plupart en faveur de la hausse des frais de scolarité, mais pas tous, se sont réunis face à l’entrée principale du collège.

«Tout ce qu’on veut, c’est retourner en classe», a lancé l’un des instigateurs de cette manifestation, Nicolas Bouillon. «Je ne veux plus perdre mon temps dans ce débat qui est devenu social. Je veux juste retourner à l’école», a renchéri l’autre, Simon Desharnais. Du reste, s’interroge ce dernier, pourquoi les 30 % d’étudiants du Québec en grève actuellement seraient-ils les seuls à faire les frais de cette grève? «Et combien d’étudiants dans ce 30 % souhaitent réellement la grève», soulève-t-il.

Vers 14 h 30, sous escorte policière plutôt discrète (seulement deux voitures de patrouille), les gens ont quitté le cégep pour se rendre sur les trottoirs du boulevard du Curé-Labelle. «On ne bloquera pas la circulation, on va juste marcher sur les trottoirs», a indiqué Nicolas Bouillon, soucieux de préserver le caractère pacifique de la chose.

Prochaine assemblée étudiante

Par ailleurs, au terme d’une dixième semaine de grève (incluant la semaine de relâche), l’Assemblée générale des étudiantes et étudiants du collège Lionel-Groulx (AGEECLG) tenait, le 2 mai dernier, une assemblée ordinaire à laquelle quelque 600 étudiants ont pris part.

Au cours de cette assemblée, un avis de motion a été déposé. «Par cet avis de motion, on veut remettre en question le caractère illimité de la grève», précise Simon Desharnais. Un vote à ce sujet se tiendra le mercredi 9 mai prochain. Advenant que l’avis de motion soit accepté par la majorité, un vote concernant spécifiquement le mandat de grève devra alors être tenu dans les jours suivants.

Rappelons que la direction du Collège, de concert avec les trois syndicats présents dans l’établissement et l’association étudiante, a tenu un point de presse, en début de semaine, afin de livrer un message concerté à toute la communauté collégiale «quant à un retour paisible des étudiants en classe». À ce stade-ci, et advenant un retour en classe à court terme, la direction estime toujours être en mesure de conclure la présente session d’ici le 30 juin. 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top