- PUBLICITÉ -
Chantiers jeunesse à Sainte‑Thérèse: partenaires depuis 20 ans

Cette année

Chantiers jeunesse à Sainte‑Thérèse: partenaires depuis 20 ans

Depuis 20 ans, une entente unit la Ville de Sainte-Thérèse à l’organisme Chantiers jeunesse. C’est ce partenariat qui permet notamment aux Térésiens de profiter du parc du Jardin des Sources tel qu’on le connaît aujourd’hui.

«C’est un anniversaire qu’on ne pouvait pas passer sous silence», a déclaré la mairesse Sylvie Surprenant lors d’une célébration entourant cet anniversaire à laquelle bénévoles, employés de la Ville et usagers du site ont pris part.

C’est en 1993 que le premier groupe de bénévoles issu de Chantiers jeunesse est débarqué à Sainte-Thérèse, avec pour premier mandat le nettoyage du fossé Lamothe et de la rivière aux Chiens. Deux ans plus tard, les jeunes bénévoles, toujours de concert avec la Ville, se sont attaqués au «Pit à Charron», ancienne carrière auparavant un dépotoir, afin d’amorcer le nettoyage de l’actuel Jardin des Sources. Depuis, quelque 400 jeunes venus des quatre coins du monde (une vingtaine de pays, dont la Corée du Sud, le Mexique, la France, l’Allemagne, l’Ukraine, l’Espagne) sont passés par ce parc, «laissant leur marque chez nous», d’ajouter la mairesse.

En 2005, la Maison des jeunes des Basses-Laurentides s’est jointe au projet en envoyant des jeunes travailler sur le chantier et ainsi acquérir une première expérience professionnelle. Des jeunes du Centre du Florès ont aussi déjà pris part à cette aventure, contribuant ainsi à l’intégration sociale de personnes de la région présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement. «Les jeunes qui s’engagent à travers Chantiers jeunesse vivent une expérience unique. Ce séjour représente une aventure humaine fabuleuse qui véhicule des valeurs d’ouverture, de coopération et de travail d’équipe. Le groupe qui œuvre en ce moment au Jardin des Sources pourrait vous en dire quelque chose! Chantiers jeunesse à Sainte-Thérèse, c’est 20 ans de partenariat, 20 ans d’engagement, 20 ans de réalisations… et ce n’est qu’un début», a lancé Mme Surprenant.

Cet été, à l’image des précédents, deux groupes de chantier se succéderont, en juillet et en août, pour rendre le site encore plus accessible aux citoyens et mettre en valeur le caractère naturel et écologique du site. Au programme, le nettoyage des massifs de vivaces, de sentiers et du fossé Lamothe, et la plantation d’arbres et de vivaces.

Parmi les invités se trouvait également la présidente de Chantiers jeunesse, Stéphanie Fey, qui a tenu à souligner le caractère unique du lien qui perdure entre son organisme et la Ville de Sainte-Thérèse, grâce auquel des centaines de jeunes ont pu acquérir une expérience formative. Elle a également rappelé que les seuls critères de sélection requis pour se joindre à l’équipe de Chantiers jeunesse sont l’ouverture d’esprit et la curiosité.

Caractère intergénérationnel

Cette année, pour la première fois, les participants ont aussi tenu à souligner le caractère intergénérationnel du projet, ne serait‑ce qu’au niveau de l’implication des jeunes auprès des résidents des Résidences Jardin des Sources, situées à même le site, et des liens qui se tissent.

L’histoire du partenariat entre la Ville et l’organisme fera l’objet d’un dossier publié dans le Magazine Citoyen qui sera distribué au début du mois d’août.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top