- PUBLICITÉ -
COVID-19, cas par ville, Basses-Laurentides, MRC de Thérèse-De Blainville, Mirabel, campagne de vaccination, MRC de Deux-Montagnes

Certaines disparités selon les MRC

Dans les villes Basses-Laurentides

Comme elle le fait une fois par semaine, la santé publique régionale dresse un tableau qui nous permet de suivre l’évolution de la pandémie de COVID-19 dans chacune des municipalités couvertes par ce journal. Habituellement, et toutes proportions gardées, le virus ne se formalise guère des frontières délimitant les MRC des Basses-Laurentides. Sauf exception.

MRC de Thérèse-De Blainville

Cette semaine (en date du 25 février), alors que les MRC de Deux-Montagnes et de Mirabel suivent cette tendance qui se dessine à peu près partout au Québec, c’est à dire un nombre accru de guérisons, jumelé à des hausses ou des baisses modérées de nouvelles infections, il semble que le virus ait connu un certain regain dans la MRC de Thérèse-De Blainville.

À Blainville, par exemple, 74 cas (deux plus que la semaine précédente) se sont ajoutés, pour un total de 1782 depuis le début de la pandémie. Les cas actifs, en baisse de 20 la semaine dernière, ont pris la direction inverse. On en compte désormais 77 (+38).

À Boisbriand, qui figure au troisième rang pour le nombre de cas cumulatifs (873, en hausse de 22), on observe le même phénomène du côté des cas actifs, alors qu’on en recense 24 (+16), alors qu’on en avait soustrait 15, la semaine dernière. À Sainte-Thérèse, la situation demeure stable, avec 964 cas (+16) et 16 cas actifs (+5).

Dans les autres villes de la MRC, la situation est la suivante : Rosemère, 451 cas (+12) et 11 cas actifs (+4); Bois-des-Filion, 370 cas (+7) et 5 cas actifs (+1); Sainte-Anne-des-Plaines, 397 cas (+34) et 30 cas actifs (+19); Lorraine, 305 cas (+12) et 13 cas actifs (+4).

Vous aurez noté que, dans la colonne des cas actifs, des hausses ont été enregistrés dans chacune de ces municipalités.

MRC de Deux-Montagnes

C’est tout à fait le contraire dans la MRC de Deux-Montagnes, alors que le nombre de guérisons a supplanté celui des nouvelles infections, dans chacune des huit municipalités de cette entité administrative.

C’est toujours à Saint-Eustache que l’on retrouve le plus de cas, depuis le début de cette crise sanitaire, avec 1 517 (+32), alors qu’on peut soustraire un cas cas actif au total de la semaine dernière, avec 35.

À Sainte-Marthe-sur-le-Lac, 512 tests ont montré un résultat positif jusqu’ici, en hausse de 9, alors que le nombre de cas actifs s’élève désormais à 9 (-1). À Deux-Montagnes, 430 citoyens (+11) ont été infectés par le virus jusqu’ici, mais on enregistre une baisse de deux cas actifs, pour un total de 11.

Dans les autres de ville de la MRC, le tableau se lit comme suit : Pointe-Calumet, 157 cas (+1) et 1 à 4 cas actifs (-1); Saint-Joseph-du-Lac, 140 cas (+0) et aucun cas actif; Oka, 80 cas (+6) et aucun cas actif (-6); Kanesatake, 23 cas (+12) et aucun cas actif; Saint-Placide, 17 cas actifs (+0) et aucun cas actif.

Mirabel

Enfin, à Mirabel, qui est à la fois ville et MRC, on aavit enregistré 1 591 cas (+33) et recensé 39 cas actifs, soit deux de plus que la semaine précédente.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top