- PUBLICITÉ -
Centre Oméga: trois projets pour contrer le décrochage

Plusieurs membres de la communauté étaient présents au lancement de la campagne de financement ainsi que des trois projets du Centre Oméga.

Centre Oméga: trois projets pour contrer le décrochage

Les chiffres ne changent pas. Un gars sur trois quittera l’école avant le temps. Et les raisons sont multiples.

C’est pourquoi au Centre de prévention du décrochage scolaire Oméga, on ne cesse de se retrousser les manches tous les jours afin de trouver des moyens concrets pour aller au-delà de l’échec scolaire. Parce que d’une part, c’est la raison d’être de l’organisme, mais aussi parce qu’on a vraiment à cœur ces gamins qui décident d’abandonner en cours de route.

«On voit apparaître les premiers signes de décrochage scolaire dès le primaire. Depuis 13 ans que nous existons, nous observons que les difficultés parentales, leurs absences, les conditions socio-économiques et psychologiques difficiles contribuent au décrochage de ces jeunes», explique le directeur du Centre Oméga, Guy Thomas.

Trois projets

Pour parfaire ses trois projets, le Centre Oméga a décidé de s’unir avec la Fondation Mobilys, une organisation hautement spécialisée dans les nouvelles technologies et dont la mission est le rayonnement des projets d’écoles ou d’organismes sans but lucratif liés à la persévérance scolaire partout dans la province.

En tête de liste, on retrouve les Ateliers Oméga (programme LAO), qui sont constitués de rencontres hebdomadaires d’accompagnement scolaire après les heures de classe, suivis par les Ateliers de la parole (programme PARLE), qui permettent à des jeunes de briser l’isolement social, et par le programme de suivis intensifs (programme PSI), qui offre à des jeunes un encadrement scolaire plus intensif en raison de conditions particulières vécues par certains d’entre eux.

«Le programme PARLE permet à des jeunes de briser l’isolement par des invitations à dîner dans le local d’Oméga. De cette manière, nous évitons qu’un jeune se retrouve seul», de citer M. Thomas.

Adultes recherchés

Mentor, guide, bénévole, ou encore conseiller, peu importe le vocable qu’on lui donne, la présence d’un adulte significatif peut être réconfortante pour un jeune en difficulté d’apprentissage, et c’est pourquoi le Centre Oméga en appelle à ces adultes qui ont envie de s’engager auprès de ces jeunes.

Pour les aider, on téléphone au 450-979-7755.

Ambassadeurs et campagne de financement

L’engagement de la collectivité étant primordial dans la persévérance scolaire, la Caisse Desjardins Thérèse-De Blainville, par la voix de son directeur général, Joé Bélanger, a réitéré sa participation auprès des jeunes, et ce, pour une 10e année consécutive.

«Les ambassadeurs ont pris la décision de chercher 10 000 $ chacun dans le cadre de cette campagne de financement», de mentionner M. Bélanger. Soulignons que l’objectif du Centre Oméga est de recueillir 40 000 $ dans les six prochains mois.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur la Fondation Mobilys: [www.fondationmobilys.org]. Renseignements: Rita Trudeau, du Centre Oméga, au 450-979-7755 ou à info@centreomega.org.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top