- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Célébrations de la Journée internationale des femmes

La présidente du Centre Rayons de femmes Thérèse-De Blainville, Nicole Dallaire et Diane Guilbault, présidente de l’organisme Pour les droits des femmes du Québec, vous invitent à célébrer la Journée internationale des femmes, au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville, au 120, boulevard du Séminaire, à Sainte-Thérèse, le dimanche 11 mars, de 10 h à 15 h.

Conférence

La conférence «Sexe, genre et identité de genre» sera présentée par Diane Guilbault. «Être femme ce n’est pas un choix ou une identité, c’est une réalité vécue par un peu plus de la moitié de l’humanité». Cette citation de Diane Guilbault, notre conférencière en dit long sur le débat en cours aujourd’hui sur la question du sexe et du genre!

Pourquoi la reconnaissance légale de «l’identité de genre» et de «l’expression de genre» dans le Projet de loi C-16 au niveau fédéral et dans la Loi 35 au niveau provincial, pose-t-elle un grave problème actuel pour les femmes? En quoi cette reconnaissance met-elle en danger les droits durement acquis des femmes? Que valent alors les mesures de protection basées sur le sexe, qui sont accordées par la loi aux femmes et aux filles quand le genre «devient» le sexe? Quelle est la véritable portée de ces changements apportés au Code civil et aux chartes pour les femmes? Et en fin de compte que deviennent les droits des femmes dans tout ça? Voudrait-on rendre les femmes invisibles?

À partir d’un point de vue féministe, souvent occulté sur ces questions, Diane Guilbault, sociologue et auteure, démontrera les reculs et les attaques contre les droits des femmes. Elle expliquera comment les mots sexe, genre et identité de genre peuvent entretenir une confusion dans la population, qui n’est pas sans conséquences. Elle abordera les contradictions et les impacts sur les femmes et leurs droits quant à la reconnaissance de l’identité de genre et l’expression de genre. Elle parlera de l’homophobie sous-jacente à une partie du discours trans et nous dira finalement pourquoi plusieurs de ces changements ne constituent pas un progrès social, mais un recul.

Cette conférence sera suivie d’une période de questions et d’échanges avec la salle. Cette Journée internationale des femmes s’adresse à toutes et à tous. C’est un événement public, gratuit et mixte.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top