- PUBLICITÉ -

«Ce n’est pas acceptable la façon dont on traite nos aînés au Québec»

«C’est épouvantable ! Ce n’est pas acceptable la façon dont on traite nos aînés au Québec. Je ne suis pas fier de voir ce qui se passe dans nos CHSLD», a dit le premier ministre François Legault, au début de son point de presse quotidien, samedi, faisant référence aux 31 décès survenus dans une résidence privée de Dorval depuis le 13 mars, dont au minimum six seraient associés à la COVID-19.

«On va commencer par gérer la crise et quand elle sera sous contrôle, a ajouté François Legault, je veux qu’on revoit toutes nos façons de faire dans les résidences pour les personnes âgées! On doit ça à nos aînés de s’occuper de les soigner avec dignité. Je donne ma parole aux Québécois qu’on va poser les actions nécessaires!».

Le premier ministre a poursuivi en énonçant son traditionnel bilan quotidien. On dénombre 48 décès au cours des 24 dernières heures au Québec, pour un total de 289 depuis le début de la crise. Quant au nombre de cas, 12 292 sont aujourd’hui confirmés, en hausse de 615 par rapport à hier à la même heure. 211 personnes sont par ailleurs aux soins intensifs.

«Quant aux hospitalisations, la situation est sous contrôle», de dire M. Legault.

Retour à l’école

Voulant rassurer les parents à la suite de sa récente sortie au sujet de la possible réouverture des écoles avant le 4 mai, le premier ministre a dit ne pas avoir l’intention de rouvrir les écoles tant qu’il n’aura pas reçu l’accord de la Santé publique.

«Tant que moi, je ne suis pas prêt à envoyer mes propres enfants, on ne rouvrira pas. On va suivre la situation et prendre une décision dans l’intérêt de nos enfants!»

Soulignons par ailleurs qu’il existe des difficultés d’approvisionnement pour certains médicaments. Encore là, Québec cherche des solutions.

 

 

 

 

 

 

 

Au Canada, on dénombre 22 740 cas, alors que les États-Unis en comptent à ce jour plus de 506 000.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top