- PUBLICITÉ -
Ce jeudi 29 mars: manifestation régionale à Sainte-Thérèse

Image prise lors de la manifestation nationale du 22 mars dernier

Ce jeudi 29 mars: manifestation régionale à Sainte-Thérèse

Dans la foulée de la grève étudiante qui paralyse le Collège Lionel-Groulx depuis le 29 février dernier, l'AGEECLG (Association générale des étudiants et étudiants du Collège Lionel-Groulx) invite tous ses membres et autres associations étudiantes à venir manifester à Sainte-Thérèse, ce jeudi 29 mars.

 «L’invitation a aussi été lancée aux autres étudiants, principalement des Laurentides», confirme le porte-parole étudiant, Nicolas Guindon. Au moment d’écrire ces lignes, ni l’heure de la rencontre, ni le trajet qu’emprunteront les étudiants dans les rues de Sainte-Thérèse n’étaient encore connus.

Lors de l’entrevue avec Nicolas Guindon, le lundi 26 mars, quelques dizaines d’étudiants prenaient fidèlement part à la ligne de piquetage qui s’érige devant le cégep depuis le jour un, de 7 h à 10 h. Pendant que plusieurs d’entre eux se réchauffaient dans le hall d’entrée du cégep Lionel-Groulx, conformément à l’entente signée avec la direction du Collège, quelques autres bravaient le froid à l’extérieur. Des gens à priori calmes mais combien déterminés, on le devine aisément, à poursuivre ce qu’ils ont entrepris.

Essoufflé, le mouvement? Apparemment pas. Peut-être un peu décontenancé par le mutisme du gouvernement et le refus systématique de la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, à ouvrir la discussion. «Si la ministre ne nous écoute pas, c’est peut-être parce qu’elle ne nous a pas encore entendus», avance Nicolas.

La semaine dernière, parmi les dizaines de milliers de manifestants présents dans les rues de Montréal, environ 250 provenaient du cégep Lionel-Groulx : quatre autobus pleins, en partance de Sainte-Thérèse, plus ceux et celles qui s’y sont rendus par leurs propres moyens.

Cette semaine, en plus de la manifestation régionale de Sainte-Thérèse, les étudiants entendent participer aux diverses activités et actions initiées par la CLASSE (Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante).

Rappelons que lors du dernier vote, tenu le 14 mars, les étudiants du cégep Lionel-Groulx avaient convenu de maintenir leur position jusqu’à ce que soient entreprises des négociations avec la ministre sur la question de la hausse des frais de scolarité. La prochaine assemblée ordinaire des étudiants est prévue le 4 avril.

Ce qu’en pensent les députés

La région immédiate compte deux députés: René Gauvreau, député indépendant dans Groulx, et Daniel Ratthé, député de la Coalition Avenir Québec dans Blainville.

Invités à se prononcer sur la grève étudiante, les deux hommes ont offert un point de vue différent, le premier en donnant parfaitement raison aux étudiants, le second en plaidant d’une part que si les budgets des universités, par exemple, doivent être augmentés, les étudiants doivent aussi faire leur part. M. Ratthé est d’avis cependant que c’est tout le système d’éducation en général, et plus particulièrement celui de l’attribution des prêts et bourses, qui doivent être bonifiés. Quant à M. Gauvreau, le refus du gouvernement de discuter avec les étudiants ne fait que démontrer, selon lui, sa méconnaissance du mouvement étudiant.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top