- PUBLICITÉ -
Carmen Guay et Denis Hébert seront candidats pour le RDCB

(Photo Michel Chartrand)

Carmen Guay et Denis Hébert seront candidats pour le RDCB

Quartiers Sanche et Labelle à Boisbriand

La chef du Ralliement des citoyens de Boisbriand (RDCB), Marlene Cordato, a dévoilé, plus tôt cette semaine, l’identité des candidats qui tenteront de se faire élire dans les quartiers Sanche et Labelle, aux élections municipales du 1er novembre prochain, à Boisbriand: il s’agit respectivement de Carmen Guay et Denis Hébert.

Mme Guay fera donc la lutte à la conseillère sortante de l’équipe Sylvie Saint-Jean, Lyne Levert, qui tente de se faire élire pour un deuxième mandat. Quant à M. Hébert, il se mesurera à une nouvelle venue, Chantal Pilon, qui tente de succéder à l’actuelle conseillère Louise Lemay au sein de l’équipe de Mme Saint-Jean.
«J’aime m’entourer de gens aux profils différents et complémentaires, constituant ainsi une base dynamique et diversifiée sur laquelle toute l’équipe s’appuiera», a déclaré Marlene Cordato en début de point de presse, mardi dernier, au local électoral du parti, situé au 970, du boulevard de la Grande-Allée, à Boisbriand.

Carmen Guay est résidante de Boisbriand depuis un peu plus d’un an et elle considère sa candidature en tant que conseillère comme un beau défi personnel et professionnel à relever: «Je le fais au sein du RDCB parce que j’ai une grande confiance en Mme Cordato et que c’est là que je pourrai le mieux continuer à être près des gens et à servir les gens de mon quartier et la population de Boisbriand.»

Mme Cordato qualifie sa nouvelle candidate de rassembleuse et estime que son expérience de travail avec le public constitue un atout pour le parti: «Son engagement entier envers la population contribue pour beaucoup au positionnement de notre équipe, nous sommes outillés pour bâtir le changement à Boisbriand.»

Denis Hébert est quant à lui propriétaire boisbriannais depuis une vingtaine d’années. Bénévole depuis 10 ans au hockey et au soccer, il est considéré par Mme Cordato comme un homme «informé de la situation de sa ville et branché sur son milieu par son implication constante dans le monde du loisir».

La dirigeante du Ralliement des citoyens de Boisbriand le présente comme une personne qui aime les débats. «Je professe des opinions franches, claires, toutes appelées à contribuer à l’efficacité des débats», a déclaré M. Hébert. J’aime les lieux où les idées sont discutées et font avancer concrètement les dossiers. L’occasion m’en est fournie en cette campagne électorale municipale à mener au sein de l’équipe de Marlene Cordato pour conduire ensemble au changement de notre ville.»

Que ce soit au niveau fédéral, provincial ou municipal, il estime que les contribuables n’ont pas toujours réponse à leurs questions. Il dit être venu en politique, entre autres, pour trouver l’information, la comprendre.

Les deux nouveaux candidats du Ralliement des citoyens n’ont pas dévoilé de dossiers particuliers sur lesquels ils voudraient travailler au lendemain d’éventuelles élections gagnantes, et Mme Cordato n’a pas non plus voulu s’avancer sur les fonctions qui leur seraient confiées. Les dossiers seront discutés et distribués en équipe, a-t-elle déclaré.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top