- PUBLICITÉ -
CAQ: Sylvie D’Amours candidate dans Mirabel

Sylvie D’Amours représentera la CAQ dans le comté de Mirabel lors des prochaines élections.

CAQ: Sylvie D’Amours candidate dans Mirabel

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, a annoncé, lors de la veille du Conseil général spécial de son parti à Québec,la candidature de Sylvie D’Amours dans la circonscription de Mirabel en vue des prochaines élections provinciales.

Déjà, Sylvie D’Amours a été candidate pour la CAQ dans la circonscription de Mirabel lors des élections provinciales de 2012. Deuxième dans une lutte à six, elle avait alors été battue par la péquiste Denise Beaudoin, actuelle députée de Mirabel, par une majorité de 3 300 voix.

Sylvie D’Amours est une femme d’affaires engagée dans sa communauté. Élue conseillère municipale de Saint-Joseph-du-Lac en 2009, elle s’est occupée notamment des dossiers de transport en commun, d’agriculture, de développement économique régional, d’environnement et d’urbanisme, tant au plan local que régional. Elle a également siégé à titre de présidente au comité agroalimentaire de la Conférence régionale des élus (CRÉ).

Mère de deux filles, la Joséphoise est vice-présidente des Gestions Choubec, une entreprise agricole spécialisée en agrotourisme qui dispose de deux divisions: le Centre d’interprétation de la courge du Québec et le Vignoble Les Vents d’Ange.

En 2003, Mme D’Amours a reçu le prix Femme d’affaires de l’année, secteur des Mille‑Îles, du Réseau des femmes d’affaires du Québec. En 2007, Gestions Choubec a été récipiendaire des Grands Prix du tourisme québécois – Prix de l’Union des producteurs agricoles: Agrotourisme et produits régionaux pour le Centre d’interprétation de la courge du Québec.

Pour sa part, François Legault s’est dit ravi de présenter à nouveau la candidature de Sylvie D’Amours sous la bannière de la CAQ: «Sylvie D’Amours est une candidate très prometteuse à la CAQ. C’est une femme d’affaires accomplie qui a le courage de ses idées, une ardente défenseure de ses concitoyens et qui est grandement impliquée dans sa communauté agricole.»

Le chef Legault a ajouté: «Elle a également su relever plusieurs défis, dont celui de rallier les ressources de sa région. D’ici la prochaine campagne électorale, je suis très content de pouvoir compter sur la présence de Sylvie à mes côtés. De plus, je saurai écouter ses bons conseils en ce qui concerne les enjeux locaux de sa région.»

Abolition de taxes

Dans la foulée des engagements pris par son chef François Legault, lors du récent Conseil général de la CAQ, la candidate Sylvie D’Amours a rappelé que son parti abolirait la taxe santé pour tous les Québécois et éliminerait aussi la taxe scolaire pour les familles dans les cinq premières années d’un gouvernement formé par la CAQ. «L’élimination de ces taxes permettrait aux familles québécoises de disposer d’environ 1 000 $ de plus par année dans leurs poches», a‑t‑elle déclaré.

Cet engagement de la CAQ découle des travaux effectués par le député de Lévis, Christian Dubé, et son équipe, qui ont déposé lors de ce Conseil général un rapport d’étape sur des travaux accomplis jusqu’à présent par son groupe de travail sur la réduction du fardeau fiscal des familles et de la classe moyenne.

Après avoir scruté à la loupe toutes les dépenses du gouvernement et à l’issue d’une tournée dans les régions du Québec, M. Dubé s’est dit convaincu qu’il existait une marge de manœuvre financière au gouvernement pour que ces taxes soient complètement éliminées sur cinq ans et que l’argent soit redonné aux citoyens.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top