- PUBLICITÉ -
Police Blainville

Campagne de sécurité routière: «Prends le temps de souffler, lève le pied!»

Selon les statistiques recueillies par le Service de police de Blainville, il y a de plus en plus de plaintes pour des excès de vitesse dans les quartiers résidentiels. C’est pourquoi la campagne de sécurité routière ciblera tout particulièrement les résidants.

«Ces dernières années, les citoyens nous ont dit qu’ils sont témoins d’excès de vitesse dans leur rue, de la part d’amis et de voisins. Nos données sont révélatrices: les plaintes sont à la hausse et les automobilistes blainvillois sont interpellés. Je les invite à prendre le temps de souffler et à lever le pied!» a déclaré le maire Richard Perreault.

Constats d’infraction

Le Service de police a compilé les constats d’infraction liés à la vitesse de 2015 à 2017, et ce, pour tous les groupes d’âge. De façon globale, les automobilistes blainvillois sont plus nombreux que les non-résidants à faire preuve de vitesse excessive.

«On parle de résidants de chez nous dans 50 % à 55 % des cas. De 2015 à 2017, il y a eu une hausse de 21 % des plaintes. Tous les secteurs sont touchés. Si les grandes artères et les voies collectrices sont susceptibles d’occasionner de la vitesse, les quartiers résidentiels font aussi l’objet de plaintes. Nous comptons donc sur les citoyens pour sensibiliser leurs voisins», a mentionné le directeur du Service de police, Yves Tessier.

Conscientisation

Le Service de police et la Ville de Blainville comptent donc sur les résidants dans leurs efforts de conscientisation. «Nos policiers sont sur le terrain et sensibilisent la population, mais se faire dire de lever le pied par un parent ou un voisin, c’est très convaincant. Les gens veulent être en sécurité dans leur quartier et ne veulent pas entretenir de craintes pour leurs enfants ou leurs proches. C’est pourquoi nous voulons nous associer aux citoyens dans les différents quartiers résidentiels pendant cette campagne 2018. Qu’ils ne se gênent pas pour exiger le respect des limites de vitesse», a ajouté le président de la Commission de la sécurité, Guy Frigon.

Pour suivre la campagne de sécurité routière 2018, visitez le microsite [policeblainville.ca].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top