- PUBLICITÉ -
COVID-19, Lettre ouverte, Guy Charbonneau, maire, Sainte-Anne-des-Plaines

(Photo Claude Desjardins) Le maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Guy Charbonneau.

Budget 2021: gel de taxe foncière pour les Anneplainois

Dans l’objectif de réduire l’effort fiscal des citoyens et des commerces en cette période pandémique, la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines gèle le taux de taxe foncière pour 2021. Afin de parvenir à cet équilibre budgétaire malgré une augmentation des dépenses, la Ville a utilisé 650 000 $ de son excédent de fonctionnement non affecté (le surplus libre).

«Malgré tous les importants investissements consentis depuis une dizaine d’années afin de créer plus de richesse commune, notre équipe a su démontrer l’importance de confier la gestion financière de la ville à des gens visionnaires et compétents. Nous y sommes parvenus en nous donnant un plan clair et des objectifs réalistes. Je suis convaincu que l’avenir de Sainte-Anne-des-Plaines est entre bonnes mains», a souligné le maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Guy Charbonneau.

Faits saillants du budget

Le budget 2021 s’établit à 24,6 millions de dollars, une hausse de près de 600 000 $ (2,5 %) par rapport à l’an dernier. Comparativement à 2020, les revenus de taxation augmenteront de 512 000 $, ceux des transferts gouvernementaux de 77 000 $ et finalement, ceux des services rendus et des droits de mutation de 50 000 $ chacun.

Les charges quant à elles augmentent de 3,07 % passant à 21,6 millions de dollars. Le poste de l’administration générale augmente de 297 000 $ en raison des augmentations salariales et d’une prévision de 100 000 $ pour les dépenses électorales. On peut aussi noter une augmentation importante pour la vérification financière et pour les assurances.

La rubrique de l’hygiène du milieu augmente de près de 300 000 $ en raison notamment des coûts de collecte des déchets et de la contribution à Tricentris. Enfin, l’aménagement et l’urbanisme augmentent de 170 000 $ en raison d’une légère réorganisation du service et du programme de subvention pour la rénovation du patrimoine bâti. En contrepartie, une diminution des coûts de police de l’ordre de 350 000 $, grâce à une entente dotée de nouveaux paramètres de calcul, permet de dégager des sommes et d’ainsi mettre en place une meilleure protection au niveau du service des incendies en y augmentant le nombre de ressources en caserne.

Augmentation de certaines tarifications 

La tarification pour la vidange des fosses septiques augmente de 5 $, pour ainsi passer à 100 $ afin d’équilibrer les frais encourus directement.

La taxe d’eau est quant à elle majorée de 25 $ afin de créer un fonds en prévision des travaux d’amélioration à l’usine d’eau potable dans les prochaines années. La tarification passera donc de 177 $ à 202 $ et ceci dans le but d’éviter un choc tarifaire dans un proche avenir.

Plan triennal d’immobilisation (PTI)

Les prévisions d’investissements pour les trois prochaines années s’établissent à un peu plus de 28 millions de dollars, dont tout près de 8 millions uniquement pour l’an prochain.

En 2021, la Ville investira quelques 5 millions de dollars dans les travaux de pavages et d’éclairage et fera l’acquisition d’un camion échelle au Service de sécurité incendie, à la hauteur de 1,2 million de dollars.

En 2022, d’importants travaux de mise à niveau à l’usine d’eau potable devraient commander un investissement de 13 millions de dollars. La Ville continuera d’investir dans les infrastructures routières à hauteur de 2,7 millions de dollars, en plus de 2 millions  pour le boulevard Sainte-Anne dans le noyau villageois.

Pour consulter les documents budgétaires, rendez-vous au https://www.villesadp.ca/organisation-municipale/informations-financieres/

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top