- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Boisbriand: l’opposition ne veut pas de Thifault sur les comités et commissions

La séance du conseil municipal de Boisbriand du 2 avril avait un air de déjà-vu, alors que la nouvelle nomenclature aux comités et commissions, annoncée par la mairesse Marlene Cordato a encore une fois été rejetée par l’opposition.

La mairesse de Boisbriand devait faire adopter, lors de la séance de mardi soir, la nomination des conseillers aux comités et commissions. À la suite de ce qu’il convient désormais d’appeler «l’affaire Thifault», l’opposition avait vivement dénoncé, à la séance du 5 mars, la place de Patrick Thifault sur l’un des comités, insistant auprès de Mme Cordato pour qu’elle lui retire ses responsabilités.

Le conseiller Gilles Sauriol avait pointé le Comité consultatif d’urbanisme, faisant valoir qu’un comité aussi névralgique ne devait pas être laissé à Patrick Thifault après les allégations faites contre lui. D’un commun accord, les membres de l’opposition avaient laissé savoir à Mme Cordato qu’ils étaient même prêts à renoncer à l’éventuelle prime associée à ce comité si elle décidait d’en confier la responsabilité à l’un d’entre eux.

Face aux pressions, le conseiller Thifault a fait savoir qu’il renonçait à ses responsabilités au CCU ainsi que sur le comité des travaux publics. La mairesse Cordato lui a cependant offert des responsabilités sur le comité de retraite et sur celui de la commission des sports et loisirs.

Or, l’opposition a malgré tout voté contre la nomination aux comités. Mais à la surprise générale, le conseiller Thifault a aussi levé sa main, ajoutant sa voix à celle des quatre conseillers de l’opposition. C’est qu’en votant contre la nomination aux comités telle qu’elle leur avait été présentée quelques heures plus tôt, l’opposition annulait par le fait même la récente démission de M. Thifault sur le CCU et celui des Travaux publics.

«J’ai démissionné de ces comités et eux ont voté contre les nouvelles nominations, alors finalement pourquoi je démissionnerais?», a confié le conseiller Thifault en expliquant son vote après la séance du conseil.

Le geste de ce dernier ne semble toutefois pas satisfaire les membres de l’opposition qui ont profité de la période réservée aux conseillers, en fin de séance, pour reprocher à Mme Cordato d’avoir laissé à Patrick Thifault des responsabilités sur les comités et commissions.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top