- PUBLICITÉ -
Boisbriand: la mairesse Cordato présente son Plan stratégique

La mairesse de Boisbriand

Boisbriand: la mairesse Cordato présente son Plan stratégique

La Ville de Boisbriand vient de se doter d'un Plan stratégique de développement dans lequel elle présente les orientations qui seront privilégiées par le conseil municipal dans la mise en place d'une série d'actions bien concrètes d'ici 2016.

En présentant son Plan stratégique en compagnie de quelques membres du conseil municipal, le 29 octobre dernier, la mairesse Marlene Cordato s’est dite soucieuse d’agir en toute transparence. Avec les membres de son équipe, elle a donc formulé ce document à partir des attentes exprimées en grande partie lors du Sondage sur la satisfaction du citoyen lancé en 2011.

Le document, qui est disponible à la bibliothèque municipale et sur le site de la Ville, au [www.ville.boisbriand.qc.ca], est articulé autour de sept axes: Finances, Transparence, Communication, Citoyens, Sécurité, Environnement et développement durables et Infrastructures.

À titre d’exemple, la Ville entend poursuivre ses rencontres de quartier, la consultation de ses citoyens sur les politiques les concernant et réaliser un sondage à tous les deux ans afin de mesurer leur appréciation des services municipaux.

Pour favoriser le dynamisme économique de Boisbriand, l’équipe de Mme Cordato planifie de revitaliser le secteur chemin de la Grande-Côte et du boulevard de la Grande-Allée et aussi de promouvoir l’achat local.

Afin de respecter les préoccupations environnementales de ses citoyens, la Ville compte se doter de véhicules biénergie et réaliser une étude sur les gaz à effet de serre (GES).

«Cette pièce maîtresse quant à l’avenir de la municipalité a été essentiellement bâtie en tenant compte des besoins des citoyens. Notre objectif est de perpétuer un milieu de vie où le citoyen occupe le centre de nos préoccupations. De plus, avec les derniers évènements relatés dans les médias, il est essentiel que le citoyen sache où sa Ville le mènera», a tenu à préciser Mme Cordato.

Celle-ci se dit persuadée de voir le plan respecté advenant un changement de garde à la Ville au prochain scrutin municipal de 2013. «Peu importe qui sera là après les prochaines élections, ce sont les besoins de base des citoyens», affirme la mairesse Cordato.

Si ce plan survient trois ans après son accession au poste de mairesse de Boisbriand, c’est que ça n’a pas été possible de le mettre en place avant, dit-elle. «Notre arrivée au pouvoir n’a pas été de tout repos», rappelle celle qui a succédé à Sylvie St-Jean, l’ancienne mairesse accusée d’avoir commis des actes de fraude et de corruption durant son règne.

On se souviendra que l’élection de Mme Cordato, en novembre 2009, s’est déroulée dans une période houleuse. Le témoignage de Mme Cordato et de Patrick Thifault dénonçant l’entrepreneur Lino Zambito, qui avait tenté de les dissuader de se présenter aux élections de novembre 2009, avait été l’un des éléments-clés de l’émission Enquête, diffusée sur les ondes de Radio-Canada, le 15 octobre 2009, où l’on révélait l’existence d’un système mafieux dans le milieu de la construction.

Arrêtés dans le cadre de l’opération Marteau, Mme St-Jean et son prédécesseur, Robert Poirier, devront prochainement se défendre face aux chefs d’accusation de fraude et de corruption portés contre eux.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top