- PUBLICITÉ -
Boisbriand: deux bornes de recharge électrique

Marlene Cordato était heureuse de recevoir Sylvain Langis

Boisbriand: deux bornes de recharge électrique

Deux premières bornes de recharge électrique publiques viennent d’être installées dans le stationnement de l’hôtel de ville de Boisbriand, située sur le boulevard de la Grande-Allée, ce qui permettra aux propriétaires d’un véhicule électrique d’alimenter leur batterie.

L’inauguration de ces deux bornes, qui viennent s’ajouter au Circuit électrique du Québec, a eu lieu le lundi 28 octobre en présence du délégué – Électrification des transports à Hydro-Québec, Sylvain Langis, et de la mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato.

Celle-ci était d’autant plus fière d’annoncer l’installation des deux premières bornes dans sa municipalité qu’elle utilise elle‑même un véhicule électrique. Les 3 500 kilomètres qu’elle et son conjoint ont parcourus pour se rendre en Californie, en juillet dernier, n’ont coûté que 132 $ en frais d’énergie, a‑t‑elle laissé savoir.

Mme Cordato estime que l’utilisation du véhicule électrique, qui est très silencieux, est une option intéressante pour une ville comme Boisbriand, un geste en faveur de la protection de l’environnement. «Comme Boisbriand est située à la croisée de trois autoroutes, on est sensible à la pollution de l’air et au bruit, a‑t‑elle fait remarquer. Depuis plusieurs années, la Ville de Boisbriand multiplie les gestes en faveur de la mobilité urbaine écologique: création d’un espace réservé pour le covoiturage, amélioration du transport en commun, prolongement des pistes cyclables, etc.»

Pour le fournisseur Hydro-Québec, la municipalité de Boisbriand devient ainsi le 50e partenaire à embarquer dans son grand projet de Circuit électrique sur le territoire québécois. «Ce circuit est appelé à se développer, à se densifier», assure M. Langis, qui n’hésite pas à qualifier de visionnaires les municipalités participantes.

C’est que les automobilistes auront gros à gagner en terme d’économie sur leur facture énergétique. Certains véhicules parcourent 70 km avant que le rechargement de la batterie ne soit nécessaire, alors que d’autres peuvent se rendre jusqu’à 150 km. La durée de l’autonomie dépend du type de véhicule: entièrement électrique, semi-électrique ou hybride rechargeable.

Avec l’ajout des deux bornes de Boisbriand, les détenteurs d’un véhicule électrique disposent désormais de 26 stations de recharge dans les Basses-Laurentides et de 223 stations de recharge dans tout le Québec. Et la métropole en installera sous peu, ce qui laisse croire à l’équipe de l’électrification d’Hydro-Québec que son circuit pourrait compter 250 bornes d’ici la fin de l’année 2013.

Pour le moment, les stations de recharge sont offertes dans les stationnements de l’AMT, de plusieurs magasins RONA, épiceries Metro et Rôtisseries St‑Hubert. Afin de connaître leur emplacement, les utilisateurs du circuit peuvent joindre un employé du CAA 24 heures sur 24. Le site [www.lecircuitelectrique.com] dresse également une carte détaillée des lieux de recharge.

Il y a actuellement 2 000 détenteurs d’un véhicule électrique au Québec. Les responsables du Circuit électrique estiment que ce nombre grimpera à 100 000 au cours des prochaines années.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top