- PUBLICITÉ -
Boisbriand: Aymeric St-Marseille se défend contre les attaques de Patrick Thifault

Aymeric St-Marseille

Boisbriand: Aymeric St-Marseille se défend contre les attaques de Patrick Thifault

Le candidat indépendant dans le quartier Dubois de Boisbriand, Aymeric St-Marseille, n’a pas du tout apprécié les propos tenus contre lui, la semaine dernière, par Patrick Thifault, le conseiller municipal sortant de son quartier.

Lors d’un court point de presse, mardi après-midi, le candidat St-Marseille a répliqué à Patrick Thifault, lequel, selon ce qu’il en dit, a livré «des informations mensongères et extrêmement méchantes.»

Ainsi, il assure que, loin de nier la présence de Patrick Thifault dans la présente campagne électorale municipale, il le dit aux citoyens qu’il rencontre, tout en prenant soin de leur rappeler le don de 3 000 $ qu’il aurait reçu de Michel Lalonde, comme celui-ci l’a révélé dans son témoignage à la commission Charbonneau.

De plus, il a nié «s’être présenté à la résidence Dutrisac pour se faire inviter à un party privé, en les intimidant et en leur disant que c’était maintenant lui leur conseiller municipal», tel que l’a affirmé le candidat Thifault. «Cette phrase-là, elle ne passe pas», indique le candidat St-Marseille, qui s’est dit prêt à jurer solennellement qu’il n’a jamais intimidé les résidents âgés de la Maison Dutrisac.

Il déclare également n’avoir jamais laissé entendre à ces personnes âgées qu’il était désormais leur conseiller municipal. «Avec le redécoupage de la carte électorale, l’Office municipale d’habitation Dutrisac a changé de quartier. Auparavant, elle était dans le quartier Dugué et maintenant, le conseiller qui sera élu le 3 novembre dans le quartier Dubois sera leur nouveau conseiller. Voilà ce que j’ai dit», précise Aymeric St-Marseille.

Ce dernier s’interroge par ailleurs sur la campagne du candidat du RDCB, Jonathan Thibault, qu’il considère bien discrète. Pour l’heure, il a l’impression que s’il y une course électorale dans Dubois, elle se fait surtout entre lui et Patrick Thifault.

Le candidat indépendant a profité de la présence des médias pour présenter ses projets dans le quartier Dubois.

En matière de sécurité, il dit souhaiter mettre en place une campagne de sensibilisation pour diminuer la vitesse au volant dans les rues. Il privilégie une approche personnalisée comme celle préconisée par la Ville de Blainville. Il veut également améliorer l’éclairage dans certaines rues et passerelles.

Il propose aussi de créer un service de conciergerie complet à l’OMH Dutrisac, qui relève actuellement du directeur de l’établissement, ce qu’il ne voit pas d’un bon œil. Il faut scinder ce poste en deux, pense-t-il.

De même, il estime que la Ville devrait proposer autant d’activités aux aînés qu’aux jeunes.

À des fins de transparence, il propose que la Ville indique sur son site Web les intérêts pécuniaires des élus. Il souligne aussi qu’un élu qui a avoué avoir accepté de l’argent ou toute autre faveur ou qui en est accusé, soit exclu des comités et des commissions qui reviennent aux membres du conseil municipal.

Enfin, il suggère que les élus puissent recevoir les questions qui préoccupent leurs concitoyens afin de les présenter à la séance du conseil municipal. Il se dit d’ailleurs ouvert à l’idée d’offrir ce service aux citoyens de Dubois qui ne peuvent se déplacer.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top